Aller au contenu principal

177 personnalités demandent l’arrêt de l’ « élevage intensif et industriel »

Une tribune publiée hier par Le Monde et demandant l'arrêt de l'élevage intensif et industriel, a été signée par 177 personnes issues d'ONG animalistes anti-élevage ou écologistes, des intellectuels et chercheurs, des artistes (dont Isabelle Adjani, Nathalie Baye et Pierre Niney) et même un éleveur, Pierre-Etienne Rault, et le boucher-star, Hugo Desnoyers. Les signataires critiquent cette forme d'élevage d'être « fortement émetteur de gaz à effet de serre », « producteur d'algues vertes et de pluies acides », « destructeur de la biodiversité », « acteur de la déforestation », de favoriser « l'antibiorésistance » et de s'inscrire dans un « système spéculatif créant des déséquilibres sociaux et économiques dans de nombreuses régions du monde ». Ils demandent un « moratoire immédiat sur l'élevage intensif et l'interdiction de nouvelles constructions destinées à élever des animaux sans accès au plein air, un plan concret de sortie de l'élevage intensif, avec accompagnement des personnes qui en dépendent aujourd'hui vers des productions alternatives et une végétalisation d'ampleur de l'alimentation en restauration collective publique et privée ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio