Aller au contenu principal

10,6 millions de porcs abattus en moins dans l’UE 

Les abattages de porcs sont en chute libre dans l’Union européenne. 

© Dominique Poilvet

Le marché du porc cale dans plusieurs pays de l’Union européenne. Conséquence, les abattages diminuent d’autant plus que les cheptels reculent depuis 2022.  

Au premier semestre, la baisse est marquée, - 8,9 % au premier semestre 2023 comparé à la même période en 2022 selon Eurostat et l’Ami. Au total, c’est 10,6 millions de porcs abattus en moins. “Dans aucun des 27 pays de l’UE, la production de viande n’a augmenté par rapport à l’année précédente”, précise l’Ami.  

Evolution des abattages de porcs dans l’UE (janvier-juin)  

Au premier semestre 2023, les abattages dans la zone UE s’élevaient à 109 millions de porcs.  

C'est au Danemark qu’on observe le recul d’abattage le plus important avec un cinquième de porcs en moins. En Espagne et en Allemagne, l’activité s’est fortement dégradée. La France résiste un peu mieux.  Deux facteurs expliquent cette situation alarmante. Tout d’abord le cheptel porcin de l’UE s’érode (-3,2 %) selon le recensement de mai-juin 2023 rapport à mai-juin 2022. Au total, il comptabilise 122,8 millions de porcs dans l’UE. 

D'autre part, l'activité n’est pas rentable pour les éleveurs, les cours à un haut niveaux ne permettent pas d’amortir les coûts de production aussi très élevée. Dans le même temps, la demande fléchit plus vite que l’offre. Dans l’UE, les consommateurs limitent leur consommation, même si le porc est moins inflationniste que d’autres protéines animales. 

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio