Aller au contenu principal

Connaissez-vous le riz de mer ?

Scientifiquement appelé zostère marine, le riz de mer est une plante qui pousse dans les fonds marins. Cette "céréale sous-marine" a des propriétés environnementales et nutritives extraordinaires.

plante
Le riz de mer a d'excellentes qualités nutritionnelles.
© Costa

Aussi appelée blé de mer, herbe de mer, crin végétal, paille de mer ou encore varech marin, la zostère n’est pas une algue mais une plante phanérogame qui produit des grains ressemblant au riz. Cette céréale sous-marine qui pousse dans l’hémisphère nord a bien failli disparaître et elle est aujourd’hui toujours menacée d’extinction. Au niveau mondial, les phanérogames marines (dont le genre Zostera) sont considérées comme des écosystèmes types de haute valeur, induisant des démarches de conservation. En France, la plante bénéficie de mesures de protection dans l’ex Basse-Normandie, en Poitou-Charentes et dans la région Paca. Différentes opérations de semis ont eu lieu dans l'Hexagone, notamment dans le bassin d’Arcachon, pour sauver cette plante herbacée vivace possédant un rhizome d’où sort une pousse qui produit des feuilles fines très allongées.
 

Bienfaits écologiques et qualités nutritives

La zostère marine joue un rôle écologique important. Outre l’oxygénation de l’eau, elle stabilise les sédiments et amortit la houle. Elle abrite de nombreux organismes marins, absorbe et retient une grande quantité de carbone. Ses qualités ne s’arrêtent pas là puisque le grain de cette plante regorge de bénéfices nutritifs. Sans gluten, riche en oméga 6 et 9, il contient une quantité plus élevée de protéines de haute qualité (13 %), de glucides (82 % dont environ 50 % d’amidon) et 2 % de graisses (végétales) en moins que les céréales terrestres tels que le riz, l’orge, le blé, l’avoine et le maïs. Un « super aliment » qui peut être consommé tel quel ou transformé en farine et en produits dérivés comme le pain et les pâtes.

 

Aliment du futur ?

Le chef espagnol triplement étoilé Ángel León qui est passionné par la mer et tout ce qu’elle peut produire, à tel que point qu’on le surnomme « le chef de la mer », s’intéresse depuis plusieurs années à cette céréale sous-marine. Avec l’aide d’un biologiste marin et de chercheurs de l’université de Cadix, il a décidé de remettre au goût du jour cette plante en créant un jardin océanique de 3 000 m2 dans la baie de Cadix, en Espagne. Le chef souhaite maintenant aller plus loin en  développant cette initiative à l’échelle mondiale avec la fondation Costa Croisières. Outre la sauvegarde de l’espèce, son but est de certes pouvoir utiliser le riz de mer dans ses plats mettant à l’honneur la richesse marine, mais surtout d’en faire un produit de l’alimentation du futurUn juste retour aux sources puisque la zostère marine entrait déjà dans la composition des repas de certains peuples amérindiens : consommation du rhizome cru (également donné au bétail), des tiges et des feuilles et utilisation de la plante tout entière comme herbe aromatique. Les Seri qui habitaient le nord-ouest du Mexique mangeaient quant eux les grains de la zostère marine sous forme de pâte.

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Benoît Le Baube de la ferme de Cagnolle répond à la vidéo du Parisien sur le maraîcher de Marcoussis Marc Mascetti.
[Video] Faire pousser des légumes sans eau ? La ferme de Cagnolle répond au maraîcher de Marcoussis
Alors que la France traverse une sécheresse historique, une vidéo du Parisien sur Marc Mascetti, maraîcher à Marcoussis,…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Publicité