Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Génisse

Génisse

Description

L'élevage de génisse

Actualités, conseils et guides sur l'élevage de génisse

Environ deux tiers des génisses nées dans un élevage bovin viande sont amenées à devenir des reproductrices. Le bon déroulement de leur phase d’élevage conditionne la réussite de leur future carrière de reproductrice. La conduite de la phase d’élevage des génisses vise selon les élevages un premier vêlage à l’âge de trois ans, de trente mois ou bien de deux ans.

 

A la reproduction, les génisses du troupeau de type viande doivent avoir atteint 70 à 80 % de leur poids adulte. La croissance des génisses entre leur naissance et leur sevrage est la première étape. Elle dépend de leur potentiel de croissance et de la production laitière de leur mère. L’alimentation des génisses après leur sevrage doit permettre une croissance conforme à l’objectif d’âge au premier vêlage que s’est fixé l’éleveur.

 

La capacité d’ingestion des génisses est réduite et leurs besoins alimentaires sont élevés. Leurs rations doivent être durant cette phase concentrées en énergie et en protéines. Mais l’équilibre de la ration doit être particulièrement suivi car un excès d’énergie durant cette phase pré-pubère est néfaste pour la future production laitière de la génisse. Peser les génisses quand cela est possible est le meilleur moyen de suivre leur croissance et d’y adapter leur conduite.

 

Après leur premier vêlage, les génisses deviennent des primipares. Elles ont durant cette phase des besoins spécifiques car elles poursuivent leur croissance tout en allaitant leur veau et en ayant une capacité d’ingestion inférieure à celle des vaches adultes. Les rations des génisses après leur premier vêlage sont adaptées de manière spécifique.
 

[Cantal] Un contrat Egalim2 pour des génisses croisées avec Carrefour Contact
Quatre élevages ont signé un contrat conforme à Egalim2 avec Carrefour Contact de Jussac pour des génisses…
Les vaches ayant vêlé pour la première fois à deux ans – ici marquées de couleur – ne se distinguent pas des autres dans le troupeau.
Le vêlage à 2 ans en race blonde d’Aquitaine
Dans la Somme, avec seulement dix hectares de prairies pour quarante vêlages, Benoît Vignon conduit un…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l…
Si les Italiens affichent autant d’empressement ces dernières années pour acheter des laitonnes, c’est aussi pour les mêmes raisons que le groupe Carrefour avec la démarche Prim'herbe: carcasses de format plus modeste et viande de qualité plus régulière. © Arvalis
La ferme des Bordes teste la génisse Prim’herbe
La démarche Prim’herbe correspond à des animaux jeunes et légers produits à la demande de l’enseigne…
Les ateliers d'engraissement de jeunes bovins italiens poursuivent leur restructuration et ont un faible pour les génisses
Souvent de grande dimension, les ateliers d’engraissement italien poursuivent leur restructuration. L’autre…
Jérôme Mélard, éleveur à Puttigny en Moselle, diversifie les débouchés de son atelier d'engraissement avec des génisses Prim'herbe.  © Cloe
Des babynettes avec au moins 35 % d’herbe pour la filière Prim’herbe
L’union de coopératives Cloé démarre un partenariat avec le groupe Carrefour. La filière Prim’herbe vise à…
Jérôme Laplaud, Ladignac-le-Long, Haute-Vienne et son épouse. © DR
« Nous vendons nos bovins au cadran de Saint-Yrieix-la-Perche »
Après un an et demi de travaux et 2,7 millions d’euros d’investissement, le marché au cadran de Saint-Yrieix…
Romain Planel (à gauche), éleveur, et Jérémy Fraysse (céréalier). « Ce que nous faisons ici peut se faire ailleurs et à n’importe quelle échelle ». © B. Griffoul
Le céréalier accueille les génisses de l’éleveur
Les génisses du Gaec de Rabanet dans l’Aude, sont élevées sur les couverts végétaux de Jérémy Fraysse,…
Aude Torrent et Lauréna Jeannot. « Le but d’éCow est de visualiser rapidement les vaches considérées comme rentables dans le cheptel. »  © F. d'Alteroche
éCow, nouvel outil des adhérents du HBC
Pratique, facile à comprendre et consulter, ne demandant pas de saisies ou d’enregistrements supplémentaires…
L’exportation dynamise l’engraissement espagnol
En Espagne, l’activité d’engraissement bénéficie d’une nouvelle dynamique. Depuis 2015, elle est stimulée par…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande