Aller au contenu principal

Vranken-Pommery plombé par la loi Egalim

La maison de champagne Vranken-Pommery a subi une importante baisse de revenus et échappé de peu à une perte nette en 2019, a-t-elle annoncé hier, pâtissant des effets de la loi Egalim et s'abstenant de prévisions en pleine crise du coronavirus. L'an dernier, le groupe a réalisé 274,6 millions d'euros de ventes, soit une baisse de 25,8%. Il a dégagé un bénéfice net réduit à 100 000 euros, en chute de 97%. Vranken-Pommery Monopole a notamment subi en France les effets de la loi Egalim, qui a considérablement limité les promotions dans la grande distribution. A cela s'est ajouté, pour les ventes aux bars et restaurants, un contexte difficile en fin d'année dû aux grèves contre la réforme des retraites. A l'international, le groupe a souffert en Australie, où les incendies gigantesques ont limité ses ventes, et aux Etats-Unis avec l'instauration de droits de douane élevé sur les vins.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio