Aller au contenu principal

Les Marchés : le média des acheteurs et vendeurs de produits alimentaires

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Viande chevaline : l’érosion continue

© LPLT / Wikimedia Commons

La viande de cheval est anecdotique dans la consommation de viande de boucherie des Français, dont elle ne représente que 1 % en volume comme en valeur selon les estimations de FranceAgriMer. Sa consommation recule depuis plusieurs années. En 2018, les volumes achetés ont chuté de 14,6 %, en lien à la fois avec des quantités par acte d’achat qui ont reculé (- 3,2 % par rapport à 2017) et avec un taux de pénétration en baisse (- 1 point). Seuls 7,7 % des foyers Français achètent de la viande chevaline.

En face, la production de viande de cheval continue de chuter en France, affichant un recul de 12,4 % sur les 10 premiers mois de l’année, rapporte Fedev. L’évolution de la réglementation sanitaire complique les abattages depuis plus d’un an.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution de la production nette de bovins finis
Bovins : poursuite du repli de la production en 2020
La production de bovins finis devrait se replier à 1,396 million de tonnes équivalent carcasse en 2020, selon les estimations de…
 © Virginie Pinson
Jeune bovin : recul des effectifs 

En 2019, le cheptel de jeunes bovins mâles a été inférieur de 6,4% en moyenne aux effectifs de 2018 selon FranceAgriMer…

Viande ovine : exportations espagnoles en augmentation

Malgré une baisse de 3 % de la production en cumul sur les 11 premiers mois de l’année, les exportations espagnoles de…

 © Claudine Gerard
Porc : une tendance haussière en Europe

La progression des prix du porc en France s’inscrit dans une tendance haussière à l’échelle européenne. Le cours à Plérin…

La croissance du marché de la logistique du froid en chine sera de 21,6 % en 2020 vs 2011. © Valentin Ragot
La Chine modernise sa logistique de distribution
Touchée de plein fouet par la peste porcine africaine, la filière chinoise se modernise rapidement. Au cours de ces trente…
 © Réussir
Canada : peu d’embellie après la fin de l’embargo

La fin de l’embargo chinois sur les produits porcins canadiens a eu peu d’effet sur les expéditions à destination du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58.3€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez les revues Les Marchés Hebdo et Le Quotidien Les Marchés au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Les Marchés