Aller au contenu principal

Une demande plutôt correcte

Si les achats de poulet par les ménages français progressent, l'ambiance apparaît plus mitigée à l'export, entre hausse vers l'UE et tassement au grand export.

Fait marquant de l'année 2013 pour le secteur de la volaille, l'arrêt des restitutions à l'exportation intervenu en juillet représente un manque à gagner pour nombre d'entreprises françaises tournées vers le grand export. Après une notable hausse en juillet (+15,2 % comparé à 2012), les volumes de viande et préparations de poulet exportées vers les pays tiers sont passés sous leurs niveaux de 2012 en septembre et octobre, selon Agreste. Vers l'Union européenne, en revanche, elles ont enregistré des niveaux supérieurs à ceux de l'année précédente. La tendance sur le marché domestique est par ailleurs encourageante. Les dernières données France Worldpanel font état d'une augmentation des achats de découpes de 5,7 % en cumul jusqu'au 1er décembre 2013 par rapport à la même période de 2012, ce qui tire vers le haut l'ensemble du segment poulet (+2,1 %).

Repli des abattages en novembre

En amont, abattages et mises en place de poussins ressortent en hausse par rapport à 2012. En cumul de janvier à octobre 2013, les mises en place gagnent 2,5 %, enregistrant leur première baisse de l'année en octobre (-11,4 % par rapport au même mois de 2012). Du côté des abattages, on assiste à un rebond de 4,1 % (en têtes) sur les onze premiers mois de 2013. Décalé d'un mois par rapport au décrochage des mises en place, le recul des abattages apparaît en novembre à - 2,1 %. Trou d'air ponctuel ou début de ralentissement du secteur, les professionnels surveilleront de près les chiffres de décembre et ceux de début 2014 pour déterminer l'évolution de la production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’industrie du jus de fruits sous tension

La crise de la Covid-19, qui a perturbé la cueillette et augmenté la consommation de certains jus de fruits riches en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio