Aller au contenu principal

Une ouverture possible fin 2023
Une cuisine centrale en projet sur le territoire saumurois

La création de la cuisine centrale permettrait à l'agglomération de relocaliser la réalisation des repas. © Ville de Saumur
La création de la cuisine centrale permettrait à l'agglomération de relocaliser la réalisation des repas.
© Ville de Saumur

L’Agglomération Saumur Val de Loire projette l’installation d’une cuisine centrale afin d’alimenter les écoles et centres de loisirs de la ville de Saumur ainsi que plusieurs autres communes. Ce projet fait partie des actions qui pourraient être inscrites dans le Plan alimentaire territorial (PAT) de l’agglomération. « Le PAT ne repose pas sur elle, mais c’est l’un des sujets. Je souhaite qu’on soit prêts en septembre 2023 et qu’on livre les écoles, les centres de loisirs, peut-être le pôle universitaire, peut-être les entreprises », a exposé le président Jackie Goulet à la mi-décembre à l’occasion d’une conférence « Bien magner dans le saumurois ! ». Le PAT (Projet alimentaire territorial) a pour objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant l’installation d’agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les restaurants scolaires et d’entreprises.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le protocole impose le port du masque même à table lorsque les élèves ne consomment pas un plat ou une boisson. © Pixabay
Un nouveau protocole sanitaire pour les cantines à mettre en œuvre d’ici le 25 janvier

« Les règles sanitaires dans les écoles, collèges et lycées sont renforcées dès ce lundi 18 janvier » avait…

La part du bio a progressé de 10% dans les cantines suivies entre 2017 et 2020 (passant de 27% à 37%). © Pascal Xicluna / ...
Introduire plus de bio dans les cantines sans surcoût c’est possible

« Il est possible d’introduire plus de bio sans surcoût », voilà ce que retient Un plus bio des résultats 2020…

De gauche à droite, Fanny Lemaire, présidente d'Interbio Pays de la Loire, et Laurent Turquois, maire de Saint-Sébastien-sur-Loire. © T. G.
Saint-Sébastien-sur-Loire devient Territoire bio engagé

Fanny Lemaire, présidente d’Interbio Pays de la Loire, a remis le 15 janvier le label Territoire bio engagé au maire de…

La ville de Nantes passerait de 9,6% de repas gaspillés par jour à 6,5% selon le modèle de prédiction.  © Ville de Nantes
L’intelligence artificielle contre le gaspillage en restauration scolaire

La Ville de Nantes a présenté lors du Salon de la Data 2020 une expérimentation en cours sur un outil numérique visant à…

 © agriculture.gouv.fr
Enquête sur l’application d’Egalim en restauration collective

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation réalise actuellement une étude sur la mise en œuvre des mesures de l’…

De gauche à droite : Ghislain Lafont, président de l'Association nationale de la Table de Cana et Eric Dumont, président du groupe Pomona. © Pomona
Pomona renouvelle son partenariat avec La Table de Cana

Le groupe Pomona a renouvelé mi-décembre son engagement envers l’Association nationale de la Table de Cana en signant une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio