Aller au contenu principal

INTERVIEW François Iches le président de Sodiaal
« Une année 2012 en demi-teinte »

Alors qu’il mène de front plusieurs projets de fusion visant à fédérer la coopération laitière en France, François Iches, le président de Sodiaal qui se prépare à tirer sa révérence, revient sur une année difficile pour le groupe.

François Iches, président de Sodiaal.
« L’année a été contrastée. Malgré les
difficultés sur le lait de consommation,
nous maintenons un résultat positif
stable par rapport à 2011. »
François Iches, président de Sodiaal.
« L’année a été contrastée. Malgré les
difficultés sur le lait de consommation,
nous maintenons un résultat positif
stable par rapport à 2011. »
© C.PRUILH/ARCHIVES

>Quel bilan faites-vous de l’année 2012 ?

François Iches - 2012 a été une année de retrait pour Sodiaal avec des plus et des moins selon les activités. On avait l’ambition de franchir une étape. Cela n’a pas été possible. Nous avons toutefois sauvegardé l’essentiel. Le résultat est resté quasi stable. Sodiaal a été pénalisé par le lait de consommation. Candia a perdu 25 millions d’euros du fait d’un marché en recul, d’usines qui ne tournent pas à plein et d’une forte concurrence. J’ose dire que nous avons tardé à restructurer.

 

Qu’en est-il de Beuralia et Nutribio qui étaient déficitaires en 2011 ?

F. I. - Bien que légèrement positive, Beuralia n’a pas performé du fait de son organisation interne et de la taille de l’activité. Pour sortir de l’impasse, nous avons décidé de ne plus travailler avec nos seuls produits, mais d’acheter de la matière première afin d’optimiser l’utilisation de nos outils et rendre Beuralia plus autonome. Nous réfléchissons à un partenariat avec Yoplait et avec Candia et comptons investir et monter en expertise. Quant à Nutribio, l’activité est à l’équilibre grâce à un gain de productivité. Nous avons par ailleurs lancé la marque Nactalia en Chine en laits infantiles (boîte consommateur).

 

Les activités fromages et sérum s’en tirent mieux ?

F. I. - Si Sodiaal a réussi à maintenir son résultat, c’est bien grâce à son pôle fromager et à Eurosérum. 27 millions d’euros ont été investis en 2012 dans Eurosérum et 29 M€ sont prévus en 2013. Entremont de son côté a retrouvé des volumes et repassé des augmentations de tarif à la distribution et sa filiale allemande, que d’aucuns jugeaient fragile, s’est bien portée. Nous avons consacré 15 millions d’euros à Entremont pour l’amélioration de la logistique et le remplissage des sites. L’export vers la Russie et les pays de l’Est est une de nos priorités. CF&R se développe également à l’export, notamment vers l’Allemagne. Enfin, Monts et Terroirs dont le capital a été ouvert à hauteur de 25 % aux acteurs fromagers de la Franche-Comté, a tenu ses promesses. Nous avons augmenté de 12,7 % le volume de comté dans Monts et Terroirs en 2012, soit un total de 18300 tonnes; le comté étant l’étendard de cette unité.

 

Où en êtes-vous avec Synutra ?

F. I. - Nous avons signé un contrat de fourniture de matière première avec notre partenaire chinois. Nous fabriquerons le lactosérum déminéralisé que Synutra sèchera, soit un investissement de 10 millions d’euros pour Sodiaal. Synutra de son côté, devrait démarrer les travaux de construction de son usine de séchage en 2014, avec un début de la fabrication fin 2015.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Elodie Macariou, chef de produit senior et coordinatrice de la démarche RSE chez Lactalis Ingredients. © DR
Un outil pour garder et gagner des parts de marché
Lactalis Ingredients a publié cette année son premier rapport RSE. Cette démarche, organisée autour de trois piliers, permet à l’…
Avec cette opération, Lactalis reprend 750 salariés et trois sites industriels dans les états de Californie, New York et Wisconsin. © Google street view
USA : Lactalis achète les fromages naturels de Kraft Heinz

Le groupe Lactalis (20 Mds€ de CA en 2019) a annoncé hier un accord avec le groupe Kraft Heinz pour le rachat de ses…

Roquefort et Bleu de brebis de Société peuvent coexister

La Confédération générale de Roquefort, ODG de l’AOP Roquefort, a affirmé hier soir dans un communiqué reconnaître «…

Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d'origine végétale international du groupe Danone.
Francisco Camacho quitte le groupe Danone

Après 20 ans passés dans le groupe, Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d’origine végétale…

Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev. © DR
Coalition contre l'exclusivité des dénominations animales
Des industriels et associations forment une coalition pour contester la réservation des dénominations carnées et laitières aux…
Danone débarque au rayon traiteur frais

La marque Danone se diversifie avec l’annonce ce matin de son arrivée au rayon traiteur frais avec sa toute première…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio