Aller au contenu principal

Un crédit d’urgence pour le sucre-éthanol du Brésil

Canne à sucre
© Pixabay

A la demande du gouvernement fédéral brésilien, la Banque nationale de développement économique et social (BNDES) ouvre une ligne de crédit d’urgence pour soutenir le secteur sucre-énergie très pénalisé par la crise sanitaire mondiale. Cette ligne de 7,65 milliards de reis, l’équivalent d’1,5 milliard de dollars, va soutenir les planteurs, coopératives et autres sociétés productrices de sucre et d’éthanol dans la cadre du Programme d’urgence de soutien au secteur sucre-énergie brésilien (Peasse), rapporte l'interprofession française dans sa lettre d'information. Il s'agit avant tout de conforter la prochaine récolte. Ce prêt à la filière éthanol « vise à renforcer la chaîne de production de la canne, un secteur employant environ 750 000 personnes, dont les exportations ont généré 6,2 milliards de dollars en 2019 », a commenté Geninho Zuliani, un député fédéral appartenant à la majorité au pouvoir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl reprend l’ancien abattoir GAD
Cooperl Arc Atlantique (Lamballe, Côtes d’Armor) a annoncé vendredi soir 2 avril la signature d’un accord par lequel il se porte…
La France possède les plus grandes surfaces de légumes secs bio dans le monde

Avec près de 131 070 hectares de surfaces de légumes secs cultivées en agriculture biologique en 2019, la France se hisse à la…

Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
 © Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Serge Papin a rendu ce jour son rapport à Julien Denormandie et à Agnès Pannier-Runacher. © agriculture.gouv.fr
Serge Papin propose « un prix garanti cour de ferme »

Ex-patron de Système U, et missionné par le gouvernement pour améliorer le cadre des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio