Aller au contenu principal

Sial 2022, Export : Taste France, une association réussie pour chasser en meute

Les entreprises agroalimentaires françaises doivent maintenir et développer leurs activités à l’export malgré le contexte difficile grâce à Taste France et l’accompagnement de l’État.

De gauche à droite : Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole ; Jean-Philippe André, président de l'Ania et du Sial ; Olivia Grégoire, ministre déléguée aux PME ; Christophe Lecourtier, directeur général de Business France
© V. R.

Lors du Sial 2022 au Parc des expositions de Villepinte, l’Ania, la Coopération Agricole et Business France ont rappelé aux entreprises agroalimentaires qu’exporter était une des clés nécessaires pour passer cette période actuelle difficile. « Nous ne devons pas opposer le local et l’export », rappelle Dominique Chargé, président de La Coopération Agricole.

Les acteurs français doivent faire valoir les atouts de leurs produits en se basant sur l’image de la France et de son excellence en termes de sécurité sanitaire. « Pour ce qui est de la chasse en meute, nous sommes passés du discours aux actes », se réjouit Olivia Grégoire, ministre déléguée aux PME.

L’agroalimentaire 3e secteur exportateur français

A partir de 2023, le plan Ambition Export de Business France prendra le relais de France Export qui court jusqu’à la fin de l’année. « La France a regagné en 2021 une place au classement des pays exportateurs, avec un total valeur de 70 milliards d’euros, soit un solde positif de 8 milliards d’euros », détaille Christophe Lecourtier, directeur général de Business France.

Lire notre dossier : Chercher de la valeur à l'export

L’agroalimentaire est le troisième secteur dans lequel la France exporte le plus, derrière l’aéronautique et la cosmétique. « Nous nous sommes associés à Taste France pour chasser en meute, et nous devons continuer », insiste Dominique Chargé. « Beaucoup de sociétés me disent que le salut est à l’export. Je voyais beaucoup moins d’entreprises désireuses d’exporter il y a dix ans », souligne Olivia Grégoire.

L’État renforcera l’accompagnement des PME par l’intermédiaire de la Team France export, avec « de nouvelles choses à proposer dans les prochaines semaines », promet la ministre. La France a été en 2021 la championne d’Europe d’attractivité pour les entreprises étrangères pour la troisième année consécutive. « Il faut aider ces sociétés à s’ancrer sur nos territoires, sans pour autant concurrencer nos entreprises », note Christophe Lecourtier.

« Le contexte difficile actuel ne doit pas nous faire revenir sur le chemin que nous avons quitté il y a quatre ans, celui d’une France en déficit qui perd sa crédibilité à l’international », conclut Olivia Grégoire.

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

vue de haut, une carte de France dessinée avec du blé, du beurre, des oeufs, de la viande, du fromage, des pommes, des tomates, du soja, du saumon
Souveraineté alimentaire : quelles sont les fragilités françaises ?

Un rapport du gouvernement évalue la souveraineté alimentaire de la France et dévoile des zones de fragilité préoccupantes.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio