Aller au contenu principal

Rendez-vous


> Stéphane Le Foll appuie la stratégie agricole consistant à réduire les émissions de GES et à stocker le carbone dans les sols.
Climat : la France va jouer la carte agricole

Le Forum international sur l'Agriculture et le changement climatique se tiendra le 20 février, veille de l'ouverture du Sia, au centre de conférence du ministère des Affaires étrangères à Paris. Le Ceneca (Centre national des expositions et concours agricoles) a l'aval des pouvoirs publics pour y préparer les arguments agricoles en vue de la 21e conférence internationale sur le climat de cet automne, Cop 21, accueillie cette année par la France. La présidence française de Cop 21 veut faire du défi climatique une opportunité de créations d'emplois et de richesses, d'invention de nouveaux modes de production et de consommation. Aussi, le forum agricole du 20 février sera-t-il tourné vers les solutions compétitives : équipements, techniques, assurances, etc.

L'agroécologie que prône la FAO est source de solutions. « On peut la regarder de manière positive et offensive », a estimé Xavier Beulin, président de la FNSEA à la présentation à la presse. Le ministre Stéphane Le Foll appuie la « double stratégie » agricole consistant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à stocker le carbone dans les sols. La chemise de la France contient un rapport de poids : celui du CGAAER (Conseil général de l'alimentation de l'agriculture et des espaces ruraux) sur « les contributions possibles de l'agriculture et de la forêt à la lutte contre le changement climatique », paru en septembre 2014. Ce forum sera conclu par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international et, espère le Ceneca, par le président de la République.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

La plateforme digitale Bio Tout court favorise le circuit court en ligne. © Capture d'écran
[Confinement] pourquoi et comment créer rapidement un site internet
Les changements que nous connaissons impliquent que l’entreprise puisse atteindre ses clients par le biais d’Internet. Cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio