Aller au contenu principal

Questions à Xavier Texier, groupe CF&R, responsable technique et ingenierie industrielle

"Même si les usines laitières ont un bon niveau d'automatisation, on peut aller plus loin dans l'amélioration des rendements en connectant les automates, les machines, les robots au réseau informatique industriel".

Xavier Texier, groupe CF&R, responsable technique et ingénierie industrielle chez CF&R
Xavier Texier, groupe CF&R, responsable technique et ingénierie industrielle chez CF&R
© D.R.

 

Comment voyez-vous l’évolution du numérique dans les usines laitières ?

Dans la plupart des ateliers, il n’existe pas aujourd’hui de convergence entre le réseau informatique des usines et les machines qui produisent, qu’elles soient automatisées ou robotisées. Il nous faut relier le tout pour que la communication s’établisse et structurer l’information recueillie et la sécuriser en utilisant les réseaux traditionnels en place. Ceci nous donnera plus de visibilité et permettra d’améliorer en temps réel les procédés.

 

Quel est intérêt des solutions numériques pour des représentations virtuelles ?

Le jumeau numérique (modélisation en 3 D d’une usine ou d’une ligne de production), permet de tester des augmentations de cadence, des changements de produits ou de former les opérateurs. Les laitiers ne sont pas des spécialistes de l’ingénierie. Nous aurons toujours besoin d’une aide de la part de nos partenaires.

 

Ce besoin veut dire un partage de données. Quelles en seraient les limites ?

Grâce à la création d’une base de données interne, nous serons capables de trier les informations pour ne donner accès qu’à celles qui concernent par exemple la maintenance d’une machine (via un accès sécurisé) ou celles relevant de la traçabilité dans le cadre d’une blockchain. Je n’encourage pas le recours à des modules de maintenance avec un accès à distance direct.

 

Les machines ou logiciels apprenants sont-ils envisageables pour les usines laitières ?

À ce stade, nous nous focalisons sur les flux montants. Les flux descendants sont sujets potentiellement à des piratages. La machine apprenante avec des fournisseurs extérieurs pose par ailleurs le problème de la concurrence car nous fournissons dans ce cas nos solutions à des intervenants qui sont en contact avec nos compétiteurs. En revanche, dans une même entreprise, la machine apprenante peu être un plus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jean Clanchin, ex-dirigeant du groupe Triballat. © Triballat
Décès de Jean Clanchin, ex-dirigeant de Triballat

Jean Clanchin, ex-dirigeant du groupe Triballat et père d’Olivier Clanchin actuel dirigeant du groupe, est décédé…

Elodie Macariou, chef de produit senior et coordinatrice de la démarche RSE chez Lactalis Ingredients. © DR
Un outil pour garder et gagner des parts de marché
Lactalis Ingredients a publié cette année son premier rapport RSE. Cette démarche, organisée autour de trois piliers, permet à l’…
Avec cette opération, Lactalis reprend 750 salariés et trois sites industriels dans les états de Californie, New York et Wisconsin. © Google street view
USA : Lactalis achète les fromages naturels de Kraft Heinz

Le groupe Lactalis (20 Mds€ de CA en 2019) a annoncé hier un accord avec le groupe Kraft Heinz pour le rachat de ses…

Roquefort et Bleu de brebis de Société peuvent coexister

La Confédération générale de Roquefort, ODG de l’AOP Roquefort, a affirmé hier soir dans un communiqué reconnaître «…

Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d'origine végétale international du groupe Danone.
Francisco Camacho quitte le groupe Danone

Après 20 ans passés dans le groupe, Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d’origine végétale…

Danone débarque au rayon traiteur frais

La marque Danone se diversifie avec l’annonce ce matin de son arrivée au rayon traiteur frais avec sa toute première…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio