Aller au contenu principal

Pour l'Ilec, « il n'y a pas eu de négociations » 2016


> 30 % des adhérents de l'Ilec ont rapporté des arrêts de commandes, selon son DG Richard Panquiault.
Contrats signés après le 29 février, déréférencements, baisses de tarifs, les négociations commerciales ont été éprouvantes pour les grandes marques. Pour réduire leurs coûts, elles pointent la menace des réductions d'effectifs.

Deux mois après la date butoir de clôture des négociations commerciales, l'Institut de liaisons et d'études des industries de consommation (Ilec), qui représente 75 entreprises fabriquant des produits de marques nationales et internationales, a tenu à faire le bilan des négociations commerciales 2016 de ses adhérents. « Nous faisons une enquête tous les ans mais cette année nos chiffres n'étaient disponibles que courant avril, explique Richard Panquiault, directeur général de l'Ilec, car les négociations commerciales se sont prolongées tout le mois de mars ». Une situation inédite pour l'Ilec. « Ce n'était encore jamais arrivé. 20 % des accords n'étaient pas signés le 29 février.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Bilan du marché du porc en 2020

En 2020, le marché du porc en France a été marqué par la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio