Aller au contenu principal

Le poulet turc pourrait profiter de l’incertitude autour des envois ukrainiens

La production de poulet en Turquie devrait progresser en 2022 grâce à une meilleure demande à l’export.

© Pixabay

La production de poulet devrait progresser de 7 % en Turquie en 2022, selon l’USDA. Elle serait tirée notamment par la forte demande des pays voisins (Iraq, Iran) et de la Chine. Par ailleurs, l’incertitude quant à l’acheminement du poulet ukrainien vers le Moyen Orient ou vers les pays européens pourrait inciter les acheteurs de ces régions du monde à se tourner vers de la marchandise turque.

Ainsi, les exportations de poulet turcs devraient progresser de 24 % pour s’afficher à 703 000 tonnes en 2022. La Turquie exporte principalement des découpes de poulet congelées. Le pays devrait exporter environ un quart de sa production en 2022. L'industrie avicole turque s’inquiète toutefois de la concurrence du poulet origine UE sur le marché du Moyen-Orient. A noter également que dans un contexte d’inflation, et afin d'éviter d'éventuelles pénuries alimentaires dans le pays, le ministère de l'agriculture et des forêts turc (MinAF) a récemment été autorisé à restreindre, si nécessaire, certaines exportations agricoles comme la viande de poulet et les œufs. De quoi limiter les volumes exportés et ce d’autant plus si la hausse de la production de poulet turc se voit ralentie par la flambée des coûts de production. Les exportateurs turcs espèrent toutefois compenser ces hausses de coûts de production par de meilleurs tarifs à l’export.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio