Aller au contenu principal

Porc : le commerce canadien bat de l’aile

La relation commerciale entre la Chine et le Canada s’est détériorée avec l’affaire Huawei, impactant fortement le marché du porc au Canada. Jean Charest, l’ancien premier ministre du Québec, a déclaré que ces tensions ont provoqué des pertes d’environ 119 millions de dollars aux producteurs de porc québécois. La Chine a fermé ses frontières aux porcs canadiens entre juillet et octobre inclus. L’Ifip indique qu’au cours des trois premiers trimestres, les envois canadiens vers la Chine s’affichaient en hausse de 8,8 % sur un an, bien en deçà des autres fournisseurs de ce marché. La Chine absorbe de nombreuses pièces et des produits non utilisés au Canada. La reprise du commerce entre les deux pays en novembre devrait dynamiser les exportations, fluidifiant ainsi le marché intérieur mais aussi celui du continent américain (Mexique et États-Unis), ce qui devrait permettre d’améliorer les prix dans les trois pays.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Bilan du marché du porc en 2020

En 2020, le marché du porc en France a été marqué par la…

Dominique Verneau, directeur de la production laitière des Laiteries H. Triballat. © C. Pruilh - Réussir
Rians veut revaloriser le prix du lait
Le fabricant de produits laitiers veut renforcer la durabilité de son modèle, tant sur l’amont agricole que sur la partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio