Aller au contenu principal
Font Size

Pomme de terre : un commerce plus calme

Les ventes ont eu tendance à ralentir sur le marché intérieur, avec la fin du mois, les inventaires et le « black Friday », peu propice aux achats alimentaires… Les cours ont été néanmoins reconduits. À l'export, l'activité, tirée par l'Espagne, s'est également contractée, en fonction de la qualité des lots.

Avec la grève de jeudi, qui risque de compliquer le commerce en fin de semaine, une anticipation des achats est possible, sur la première partie de la semaine.

Échalote : réajustement

Le ralentissement du commerce se poursuit, pénalisé par le manque de petits calibres et des problèmes de conservation, sur certains lots. Dans ce contexte, la demande —intérieure et export— se montre plus prudente, ce qui pèse sur les prix.

Oignon : stabilité

L’activité sur le marché s’est montrée plus calme, ces derniers jours, les commandes étant plus limitées avec la fin du mois et les inventaires. Les prix ont été néanmoins globalement reconduits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Fruits à coque : 26 % des surfaces en bio dans l’UE

26 % des surfaces européennes dédiées aux fruits à coques en 2018 étaient bios selon l’Agence bio. Ces surfaces ont…

La grande distribution a su mettre en avant la primeur dès la période de Pâques. © N. D. FLD
La pomme de terre primeur résiste au Covid-19
Le démarrage de la campagne de pommes de terre primeurs a coïncidé avec les mesures de confinement, portant un coup d’arrêt au…
Les surfaces de fruits à noyaux bios progressent de 40 % en 2018

En dix ans, les surfaces françaises de fruits et grandes cultures cultivées en bio ont quadruplé tandis que les surfaces…

Avocats : l’offre pléthorique pèse sur les prix

Partout en Europe, l’offre d’avocats s’étoffe entraînant le recul progressif des prix. « Globalement, on s’attend à…

Calme en légumes, plus actif en fruits

Légumes : Le temps maussade freine les ventes de tomate. Les besoins de réassorts sont plus limités et…

Fruits et légumes frais : quels impacts du coronavirus sur le commerce extérieur français ?

Selon le conseil spécialisé fruits et légumes de FranceAgriMer qui s’est tenu le 2 juin, le déficit du solde des échanges…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio