Aller au contenu principal

PAC : La Fnab quitte le CSO

La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit dévoiler les premiers arbitrages de la prochaine PAC.

"Même virtuellement on peut quitter une négociation ou plutôt un simulacre de négociation", indique la Fnab, dans un communiqué.
La Fédération nationale de l'agriculture biologique a décidé de quitter le Conseil Supérieur d'Orientation présidé par le Ministre de l'agriculture, qui se tenait ce 21 mai au matin. Il doit dévoiler les premiers arbitrages de la prochaine PAC.

" La Fnab tire le bilan du pire quinquennat pour le développement de la Bio", indique-t-elle, citant "trois années de retard de paiement des aides bio jusqu'en 2020", le "refus d'indemniser des fermes bio pour ces retards qui ont entraîné des faillites", la "suppression du financement de l'aide au maintien dès 2017", le "refus de réunir les groupes de travail sur les paiements pour services environnementaux", et "l'objectif de 15% de surfaces bio en 2022 abandonné".
 
La Fédération estime que l'Etat "laisse les consommateurs seuls tirer la dynamique et assumer le coût final".
 
" Le ministre confirme qu'il va aligner les aides à la Bio sur les aides à la HVE, et l'arbitrage de 70 euros par hectare annoncé par le cabinet n'est pas remis en question ; ça veut dire 66% d'aides en moins pour les Bio, une perte moyenne de 132 euros par hectare et par an !", précise la Fédération nationale de l'agriculture biologique.
La Fédération n'est pas la seule à avoir claqué la porte, c'est une démarche commune avec la Confédération paysanne, la plateforme pour une autre PAC, le WWF et FNE.
 

La Fnab lance un appel aux agriculteurs à se mobiliser le 2 juin à Paris pour demander la réouverture des arbitrages sur la bio.
 
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le lait fait les frais du « bio à tout prix », selon la FRSEA des Pays de la Loire
Le syndicat agricole des Pays de la Loire déplore le début des baisses de prix du lait bio. Il accuse les entreprises et…
Des abattoirs français, espagnols, autrichiens et néerlandais déréférencés par la Chine
L'Ifip informe que certains abattoirs européens ont perdu leur agrément pour exporter vers la Chine.
Inflation générale et pénuries pour les fabricants d’aliments d’élevage
Le Snia, syndicat des fabricants d’aliments composés, annonce des hausses inévitables de l’alimentation animale et signale le…
Veau de boucherie : les prix ont résisté à l’été

Les cours des veaux de boucherie ne se sont pas effondrés cet été, contrairement aux deux années précédentes. Cette…

Lactalis a réalisé 23 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour les produits laitiers en 2020.
Le français Lactalis devient numéro 1 mondial du lait
Le chiffre d’affaires pour les produits laitiers de Lactalis a dépassé pour la première fois en 2021 celui de Nestlé, selon un…
Christophe Fénart, président-directeur général de Nutridry. © Nutridry
[Mis à jour] Nutridry rachète la société Mada Foodservice
Comme nous l'annoncions en juin dernier, Nutridry a acquis Mada Foodservice, la troisième opération depuis la création du groupe…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio