Aller au contenu principal

Nouvelle hausse des prix des œufs calibrés

L’évolution des prix des œufs français, au 10 novembre 2023, expliquée par Les Marchés qui publie trois fois par semaine la TNO (Tendance Nationale Officieuse).

© Virginie Pinson

Comme hier, la tension est très palpable sur un marché de l’œuf de table déjà fragile depuis la rentrée. Les opérateurs rapportent tous des ruptures sur les commandes, que ce soit en tout-venant vers le conditionnement, sur tous les codes ou en calibré vers les grossistes. D’autant plus que de nombreux acheteurs essayaient d’être livrés plus tôt en prévision du férié du 11 novembre. Le manque d’offre reste lié en grande partie à une crise sanitaire sans précédent avec des contaminations aux salmonelles record. Plusieurs opérateurs se montraient néanmoins inquiets d’une telle flambée, craignant un pivot des boulangers-pâtissiers vers l’entier liquide plutôt que l’œuf calibré, mais aussi un appel d’air à l’importation. Les prix progressent et retrouvent un niveau plus vu depuis mi-juin.

Marché européen plus régulier

Pour le moment, les flux sont réguliers, sans plus. En Espagne, la consommation reste très dynamique d’autant plus que le froid s’est installé mais les achats des industriels sont jugés décevants pour la période. En Allemagne, le marché reste demandeur, là encore plus sur le conditionnement que sur l’industrie. La Pologne est aussi à la vente. Dans l’ensemble, les prix européens sont plus compétitifs que l’origine France.  

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio