Aller au contenu principal

Une amende de 642 800 euros pour le groupe et deux importateurs
Nicolas Feuillatte est sanctionné par l’Autorité de la concurrence

 © Nicolas Feuillatte
© Nicolas Feuillatte

L'Autorité de la concurrence a infligé une sanction de 642 800 euros à la maison de champagne Nicolas Feuillatte et à deux importateurs, pour ne pas avoir respecté une loi régissant depuis 2013 l'importation en outre-mer, selon un communiqué publié jeudi. En l'occurrence, la loi "Lurel", du nom de Victorin Lurel, ministre des Outre-mer de 2012 à 2014, interdit depuis mars 2013 d'accorder des droits exclusifs d'importation non justifiés dans ces collectivités. Or, Nicolas Feuillatte a ignoré cette interdiction dans deux contrats: le premier passé avec la société Financière Martin jusqu'en janvier 2015 sur les territoires de Saint-Martin et Saint-Barthélemy; le second avec la Distillerie Dillon, pour la Martinique, jusqu'en juin 2015. Cette dernière exclusivité, relève aussi l'Autorité, s'est même maintenue dans les faits jusqu'en juin 2016, Nicolas Feuillatte refusant de fournir des distributeurs martiniquais qui ne travaillaient pas avec la Distillerie Dillon. Dans le détail, la maison Nicolas Feuillatte devra payer 216 600 euros, la Distillerie Dillon, solidairement avec ses maisons mères Bardinet et Cofepp, 421 000 euros et la société Financière Martin 5 200 euros. « Ces pratiques (...) ont entravé le développement d'importateurs-grossistes concurrents et empêché les détaillants de faire jouer la concurrence entre grossistes pour leurs approvisionnements », critique l'Autorité de la concurrence dans son communiqué. Il s'agit de la septième décision rendue par le gendarme de la concurrence en lien avec la loi Lurel et, à ce jour, la plus importante.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Egalim 2 : le décret fixant les produits alimentaires concernés par la transparence est paru
A la suite de la promulgation de la loi Egalim 2 le 18 octobre dernier, le décret déterminant le champ d’application des produits…
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio