Aller au contenu principal

En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale

A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’Assemblée nationale.

© Pixabay

Egalim 2 à peine mise en œuvre, une nouvelle proposition de loi pour encadrer les relations commerciales vient d’être déposée à l’Assemblée nationale le 15 novembre. Elle a été renvoyée à la commission des Affaires économiques. Cette proposition de loi vise à « sécuriser l’approvisionnement des Français en produits de grande consommation et assurer l’avenir du fabriqué en France ».

« Elaborée après concertation avec l’Institut de liaisons des entreprises de consommation (Ilec) », elle ambitionne « d’établir un cadre réglementaire pour les deux années à venir, complétant l’expérimentation Égalim1 et la loi Égalim2 en corrigeant les effets de bord et les insuffisances avérées, afin d’éviter des ruptures dans la chaîne d’approvisionnement des PGC ».

Que propose-t-elle ?

  • Le premier article prévoit que les dispositions du Code de commerce sur le cadre légale des négociations et relations commerciales « s’appliquent à toute relation contractuelle dès lors que les produits ou services concernés sont commercialisés ou destinés à être commercialisés sur le territoire français ». « Il s’agit ici de lutter contre le phénomène d’évasion juridique qui consiste, pour certaines enseignes, à délocaliser la négociation contractuelle afin de la soumettre à des dispositions juridiques plus favorables et moins protectrices des intérêts des agriculteurs français et du fabriqué en France », argumente les députés.
  • Le deuxième article évoque les produits d’hygiène et des détergents, non protégés par les lois Egalim 1 et Egalim 2.
  • Le troisième article concerne la date butoir du 1er mars. Il propose qu’en cas d’échec de la négociation à cette date, toute commande effectuée par le distributeur se fasse « sur la base du tarif et des conditions générales de vente en vigueur ».
  • Le quatrième article vient compléter la disposition de la loi Egalim 2 relative au mécanisme de transparence, dit de l’option 3, sur la valorisation de la part de matières premières agricoles dans l’évolution du tarif des industriels. S’appuyant sur les travaux de l’observatoire des négociations commerciales et les préconisations du médiateur des relations commerciales agricoles, les députés proposent ainsi que les industriels qui ont choisi cette option 3 de transparence aient l’obligation de fournir deux attestations du tiers indépendant : une avant la conclusion du contrat (dans le mois suivant la communication des CGV) et la seconde après la signature du contrat.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
Grippe aviaire : les nouvelles mesures en Vendée, Deux-Sèvres et Pays-de-la-Loire
Le ministère de l’Agriculture prend des mesures pour réduire la densité de l’élevage dans les zones du Grand-Ouest où le risque…
En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale
A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio