Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Les box créoles de Salaisons de Bourbon

Forte de son succès à l'île de La Réunion, avec des recettes locales proposées au format box, l'entreprise Salaisons de Bourbon s'associe avec un partenaire francilien pour proposer ses produits en métropole.

En mai dernier, l'entreprise Salaisons de Bourbon lançait à l'île de La Réunion les Kréol Box. Cette gamme de plats individuels en box comprend actuellement cinq recettes d'inspiration créole réunionnaise : Ti Jacques Boucané, Rougail Morue, Sauté de mines, Shop Suey Poulet et Rougail Saucisses sont proposées dans les supermarchés de l'île.

Le lancement, relayé dans la presse locale, « connaît un beau succès », explique Jean Larregle, directeur de l'entreprise de cent dix employés, située à Saint-Pierre (26 millions d'euros de chiffre d'affaires). Mais d'autres clients intéressés ne peuvent accéder aux produits : les Réunionnais vivant en métropole. « Nous avons eu des demandes de Réunionnais installés en métropole qui avaient, soit entendu parler de notre produit, soit l'avaient goûté ici. Ils voulaient savoir où se le procurer », explique Jean Larregle. Problème : les produits frais devraient être expédiés en métropole par avion, et « le fret aérien reste trop cher », regrette le directeur. Les Salaisons de Bourbon sont donc partis à la recherche d'un partenaire installé en France métropolitaine, capable de fabriquer ses box.

C'est désormais presque chose faite.

Conserver l'authenticité des recettes

Nous allons également lancer des recettes d'inspiration antillaise

« Nous avons trouvé un partenaire en région parisienne lors du Sial. En deux jours de discussion, nous avons déjà beaucoup avancé », se réjouit-il. L'entreprise réunionnaise va garder la main sur la fabrication des currys et les rougails. L'assemblage et la distribution seront réalisés par le partenaire francilien. « L'idée, c'est que l'on conserve notre savoir-faire réunionnais. Pour garder l'authenticité de nos recettes, il est important que les produits soient fabriqués avec le curcuma, le citron ou encore le piment local que nous recevons es agriculteurs locaux », relate Jean Larregle. Si le marché des box n'est plus aussi dynamique qu'à ses débuts, pour le directeur de l'entreprise, ses re” cettes un peu plus originales que les concurrentes sur ce secteur devraient trouver rapidement leur public. « Avec notre partenaire, nous allons également lancer des recettes d'inspiration antillaise pour élargir notre public », explique-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les denrées de la régie agricole sont en partie surgelées dans l'unité de transformation de la ville.
[Coronavirus] Comment la ville de Mouans-Sartoux s’adapte

Souvent citée en exemple pour son organisation en matière de restauration collective bio, la petite ville de Mouans-…

Les chaînes et groupes de restauration génèrent 36 % du chiffre d’affaires de la RHD. © Patrick Cronenberger
Une tendance structurelle à la hausse, en dehors du Covid-19
En croissance continue ces dernières années, le marché de la consommation hors domicile a récemment vu de nouveaux acteurs se…
Christophe Hardy, dirigeant de Cheville 35 et SocoDN. © DR
Cheville 35 : « ce jeudi matin, les ventes se sont fortement ralenties »
Grossiste en viandes, Christophe Hardy a perdu une partie de son activité. Il continue de fournir les détaillants grâce à une…
Les achats de produits responsables

D’après le Baromètre de la transition alimentaire 2019, sondage Opinion Way réalisé pour Max Hevelaar France, le secteur…

119 millions de dollars pour aider Cuba face au changement climatique

Le Comité de direction du Fonds vert pour le climat a approuvé hier le financement à hauteur de 119 millions de dollars d…

Philippe Villevalois, directeur de l'Ifria Centre-Val de Loire. © DR
Ifria Centre

Philippe Villevalois, délégué général de l’association régionale des entreprises agroalimentaires du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio