Aller au contenu principal

Légumes : réajustements de prix

Fruits : Si le marché de la pomme peine encore à s’activer, celui de la poire demeure relativement équilibré. Les prix sont stables. En raisin, les volumes à la vente sont désormais très limités. Les cours sont globalement reconduits. Les volumes de marron faiblissent aussi, la campagne touchant à sa fin. En noix, le séchage est plus long que prévu. Le commerce se montre encore peu animé. Les prix sont reconduits.

Légumes : Le niveau plus soutenu de l’offre de chou-fleur breton, hier (490 000 têtes), a entraîné un recul sensible des cours. Si l’activité export se maintient, le marché national se montre plus attentiste, après la récente flambée des tarifs. En endive, l’offre demeure limitée (640 t, hier, dans les Hauts-de-France), face à une demande plus calme, induisant quelques petits réajustements de prix. En salades, on note une légère augmentation de la pression de l’offre, rendant les cours un peu plus bataillés. Des concessions sont également enregistrées en poireau.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio