Aller au contenu principal

Le système des enchères de Fonterra de plus en plus contesté

Les résultat des enchères Fonterra au 2 Octobre 2012
Les résultat des enchères Fonterra au 2 Octobre 2012
© R. Lemoine

EN JUILLET 2008, FONTERRA a lancé un système de vente de produits laitiers par enchères ascendantes sur internet : globalDairyTrade. Deux séances d’enchères se tiennent chaque mois pour 8 catégories de produits laitiers. Des critiques de plus en plus virulentes se font entendre vis-à-vis de cet outil qui a été confondu avec un marché à terme qui permettrait de connaître en toute transparence les prix mondiaux des produits laitiers par la confrontation objective de l’offre et de la demande.

Or, cet outil n’est pas un marché à terme, mais un système de vente mis en place et entièrement contrôlé par Fonterra. La coopérative néozélandaise ne vend qu’une partie de ses disponibilités via ces enchères et fixe à son gré les quantités mises en vente pour chaque échéance de livraison. Les acheteurs doivent être préalablement agréés par Fonterra pour participer aux enchères. En cours d’enchères, Fonterra peut redistribuer les quantités allouées entre les
échéances et influencer les prix en créant une pénurie ou un surplus de produits selon ses propres intérêts.

ATLA ALERTE LES AUTORITÉS FRANÇAISES ET EUROPÉENNES

Au démarrage, les autorités et les opérateurs mondiaux ont vu dans cet outil un moyen d’amener de la transparence sur le marché mondial des produits laitiers et se sont basés sur les résultats des enchères pour évaluer les prix mondiaux des produits laitiers. Mais il est vite apparu que les prix négociés par Fonterra en direct avec ses clients étaient très différents, et en général bien supérieurs, aux résultats des enchères. Loin d’apporter de la transparence au marché, globalDairyTrade peut permettre à Fonterra de manipuler le marché à sa guise. C’est pourquoi, Atla a alerté depuis 3 ans les autorités françaises et européennes sur les dangers de l’outil et s’oppose à ce qu’il soit pris pour argent comptant dans les analyses de la conjoncture laitière
mondiale.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

évolution du prix du lait en France
La croissance de la collecte européenne marque le pas
Après une croissance modérée en début d’année, la collecte laitière française s’est repliée au deuxième trimestre. Si la hausse…
 © ©  Stéphane LEITENBERGER
Beurre, poudre : un marché peu évolutif

Les cours français du beurre et de la poudre ont peu évolué ces derniers jours dans un marché qui semble assez équilibré…

 © Virginie Pinson
Prix du lait : le décrochage par rapport à 2019 s’accentue

Le prix du lait payé aux éleveurs français a peu évolué au mois de juin. À 358,39 €/1 000 litres, le prix réel (tous…

 © Stéphane Leitenberger
Les produits laitiers toujours dans l’incertitude

La cotation Atla du beurre cube s’est réveillée en semaine 38, après dix semaines de stabilité, avec une hausse de 170…

La demande chinoise en lactosérum rebondit

Les importations chinoises de poudre de lactosérum ont bondi en juillet 2020. En atteignant près de 64 000 tonnes, soit…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio