Aller au contenu principal

Le projet de taxe sur les charcuteries nitritées rejeté

L’amendement porté par le Modem visant à taxer les charcuteries contenant des additifs nitrités a été rejeté jeudi 24 octobre en séance publique à l’Assemblée nationale. Déclarant ne pas avoir subi « la pression des lobbies de l’alimentation », la ministre de la Santé Agnès Buzyn s’est exprimée contre cet amendement. Affirmant que selon l’Efsa « il n’y aurait pas de lien entre l’ingestion de nitrates et la survenue de la plupart des cancers » et en prévision d’un avis de l’Anses sur l’exposition au nitrate par voie alimentaire, « je vous propose d’attendre, a-t-elle lancé, non pas parce que nous serions soumis aux lobbies, mais parce qu’il serait dommage de voter une taxe sans l’appui d’une solide preuve scientifique ». Et d’estimer par ailleurs que la taxe envisagée de 0,10 centimes d’euros par kilo serait « imperceptible et ne permettrait sans doute pas de modifier le comportement des consommateurs ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio