Aller au contenu principal
Font Size

Le gouvernement argentin impose un prix au détail unique


> Le palais présidentiel et le ministère de l'Économie argentins, à la charge de Cristina Kirchner et Axel Kicillof, auteurs du dernier plan de lutte contre l'inflation.
À l'heure où les négociations commerciales font rage en France, le gouvernement argentin orchestre une chasse aux sorcières contre les distributeurs afin de tenter de protéger le pouvoir d'achat des ménages, sans en mesurer les conséquences sur l'économie du pays et des entreprises. Enquête.

Opération de communication à visée électorale ou remède contre l'inflation ? L'accord sur les prix de 194 produits de base (fruits et légumes, viande, fromage, savon, papier, détergents et même des cosmétiques), conclu le 6 janvier dernier entre le gouvernement argentin et la grande distribution, entre en vigueur dans une économie marquée par une inflation générale des prix de 20 % à 25 % par an depuis huit ans, selon la majorité des sources privées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Restructuration chez Pret A Manger, 1000 emplois menacés

La chaîne de restauration rapide Pret A Manger a annoncé hier fermer définitivement 30 de ses sites et réduire ses…

« L’écologie doit être un moteur essentiel du plan de relance »

« L’Ecologie doit être un moteur essentiel du futur plan de relance » et « l’affaire de tous les membres du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio