Aller au contenu principal

Les Marchés : le média des acheteurs et vendeurs de produits alimentaires

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Le coronavirus donne la fièvre aux exportateurs

Le coronavirus pourrait coûter 0,2 à 1,4 point à la croissance chinoise. © DR
Le coronavirus pourrait coûter 0,2 à 1,4 point à la croissance chinoise.
© DR

Alors que le bilan du coronavirus s’alourdit, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué les « mesures draconiennes » prises par la Chine pour endiguer la propagation de l’épidémie. Mais ces mêmes mesures inquiètent les marchés. En effet, le confinement de certaines aires urbaines ainsi que les nombreuses restrictions de déplacement mettent en difficulté certaines entreprises chinoises, notamment les PME. Les conséquences sur la santé économique du géant asiatique sont pour l’heure difficiles à évaluer. En 2003, l’épidémie de Sras avait amputé le PIB chinois de 1,2 point et la croissance mondiale de 20 points de base, rappellent Les Échos. Mais depuis, le poids de la Chine dans l’économie mondiale a fortement progressé. Selon une étude de The economist intelligence unit, la croissance chinoise qui était attendue à 5,9 % en 2020 pourrait s’établir finalement entre 4,5 % et 5,7 %, selon le temps qu’il faudra pour contrôler l’épidémie.

Les exportateurs américains jugent que la Chine aura du mal à tenir ses engagements d’achats massifs de produits agricoles. Les opérateurs des produits laitiers européens et néo-zélandais surveillent avec inquiétude les commandes de leur premier client en poudres de lait, tout comme la filière porcine européenne, qui craint de devoir sortir de l’euphorie liée à l’envol des exportations vers la Chine à la suite de la peste porcine (+158 % entre novembre 2018 et novembre 2019). C’est le pétrole qui avait été le premier touché, avec des cours en chute libre (-15 % en janvier). Les importations chinoises de brut sont passées d’environ 11 millions de barils par jour (mbj) à 8 mbj entre le début et la fin du mois de janvier, et pourraient être déjà descendues à 7 mbj, selon l’AFP.

 

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Des produits vegan 2 à 4 fois plus chers que leurs équivalents d’origine animale

Alors que de nouvelles gammes de produits apparaissent pour répondre aux attentes des vegans, végétariens et végétaliens…

Signature d’une nouvelle charte CSA pour une alimentation plus saine

Une nouvelle charte du CSA visant à promouvoir une alimentation plus saine vient d’être signée. Etablie par le Conseil…

Nestlé monte dans le capital d'un spécialiste américain des allergies

Le géant suisse de l'alimentation Nestlé va augmenter sa participation dans Aimmune Therapeutics, une société américaine…

Dates de consommation : 38 acteurs s’engagent

A l’initiative du ministère de la Transition écologique et solidaire et de la start-up Too Good To Go, qui lutte contre…

Hausse du bénéfice de Carlsberg de 24% en 2019

Grâce à la diversification de son offre, le brasseur danois Carlsberg a annoncé hier une hausse de 24% de son bénéfice …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58.3€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez les revues Les Marchés Hebdo et Le Quotidien Les Marchés au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Les Marchés