Aller au contenu principal

Le cacao se reprend doucement

Les cours du cacao ont atteint jeudi 1 514 £ la tonne, à son plus haut depuis deux mois et demi, tandis que la cotation new-yorkaise a profité de la faiblesse du dollar pour bondir vendredi à 2 145 dollars la tonne, à leur plus haut depuis près de trois mois. La hausse des prix de Londres montre que l’effet de change n’est pas la seule explication de la hausse, la demande mondiale s’annonce robuste.

Après s’être inscrit en légère hausse au fil de la semaine, pour atteindre mercredi 1 791 $ la tonne à Londres, à son plus haut depuis près d’un mois, le robusta s’est affaissé vendredi. L’arabica coté à New York s’est également replié vendredi. Avec les Vietnamiens sortis de jeu en raison des festivités du Nouvel an et les Américains déjà distraits par le long week-end du Presidents Day, les volumes sont réduits et il ne faut donc pas faire grand cas de la baisse de vendredi. Le Vietnam a une importance particulière pour le café puisque le pays est le premier producteur mondial de robusta. L’offre de café est plus faible que nous pourraient le laisser penser des prix en berne, la production d’arabica de la Colombie, deuxième plus grand producteur mondial, reste limitée.

Les prix du sucre ont légèrement flanché sur la semaine. La volatilité a été élevée depuis lundi, car de nombreux fonds d’investissement ont dû se repositionner alors que le contrat de livraison mars a expiré à Londres. À moyen terme, le marché est partagé entre une offre très abondante de sucre et la possibilité que la hausse des cours de l’essence pousse les industriels à transformer la canne à sucre brésilienne en éthanol, ce qui limiterait l’offre du premier producteur mondial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Denis Lambert va passer la présidence du directoire de LDC à Philippe Gelin
Prenant sa retraite en 2023, Denis Lambert va céder progressivement la présidence du directoire du groupe volailler et traiteur…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Lait bio : production et consommation ont évolué inversement depuis 2019
La collecte française de lait de vache biologique a fortement progressé ces deux dernières années alors que la consommation s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio