Aller au contenu principal

La Vache qui rit va s'étendre en Inde grâce à une joint-venture avec Britannia

Le groupe Bel met un coup d'accélérateur en Inde, en créant une joint-venture avec le groupe Britannia, afin d'y développer notamment sa marque La Vache qui rit.

emballage de la vache qui rit
La Vache qui rit va se développer en Inde grâce à une joint-venture avec Britannia
© Groupe Bel

Le groupe agroalimentaire indien Britannia et le groupe Bel viennent d’annoncer la création d’une joint-venture afin de se développer en Inde. Bel va acquérir 49% des parts de Britannia Dairy Private, filiale à 100% de Britannia. L’entité sera ensuite rebaptisée Britannia Bel Foods. Britannia en détiendra les 51% restants. En unissant leurs forces, les deux groupes comptent sur leurs complémentarités pour accélérer le développement du marché « naissant » du fromage en Inde.

« Grâce à cette joint-venture, nous allons accélérer en Inde, après 4 années de présence en « mode start-up » qui nous avaient permis de confirmer la pertinence et le potentiel de nos offres produits. Les perspectives en Inde sont fortes et très prometteuses sur le segment naissant du fromage », commente Cécile Béliot, directrice générale de Bel. Le groupe va dépenser « plusieurs dizaines de millions d’euros » dans l’opération afin d’atteindre un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros.

Les produits fromagers seront fabriqués au sein d’une nouvelle usine installée sur le site industriel de Britannia à Ranjangaon, dans l’Etat du Maharashtra, à l’Ouest du pays. Les produits seront commercialisés en associant les marques Britannia et La Vache qui rit, dans des formats innovants.

Abhishek Sinha, directeur des activités laitières de Britannia, est nommé directeur général de la joint-venture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Grippe aviaire : un couvoir de canetons à foie gras frappé dans le Gers
Un élevage de canes reproductrices a été diagnostiqué positif à l’IAHP dans la soirée du 26 décembre, à Aignan, dans le Gers. Ce…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio