Aller au contenu principal

La restauration collective s'estime "en danger"

Dans une tribune publiée sur Les Echos, les professionnels de la restauration collective appellent à une revalorisation de la commande publique et donnent rendez-vous aux décideurs politiques sur le Salon international de l'Agriculture.

 © DR
© DR

La CGI, la FNSEA, le GECO Food Service, La coopération agricole, le Réseau Restau'Co, le SNERS et SNRC se mobilisent pour la revalorisation de la commande publique.

Dans une tribune publiée ce 14 février sur le site du journal Les Echos, les professionnels du secteur estiment la restauration collective "en danger". Avec l'envolée des matières premières et les nouvelles exigences de qualité et d'environnement, ils estiment plus que nécessaire la revalorisation de la commande publique, au risque de voir se multiplier des ruptures.

" Comment, dans ce contexte, est-il possible de tenir les objectifs ? Le risque de ruptures de livraison en restauration collective est réel, nous en observons aujourd'hui les premiers signes ", écrivent-ils.

Les professionnels estiment que la situation est "intenable" et alertent de concert les pouvoirs publics et les élus décisionnaires " des budgets alloués sur les difficultés d'approvisionnement alimentaire qui fragilisent tout le secteur de la restauration collective. Car la réponse est désormais politique !" . Ils ajoutent : " il y a urgence à arbitrer les dépenses collectives pour assurer le financement des achats alimentaires et la continuité de la restauration collective dans la trajectoire de progrès voulue par les pouvoirs publics !".

Les sept organisations donnent rendez-vous aux décideurs politiques sur le Salon international de l'Agriculture "pour définir et mobiliser ensemble les moyens nécessaires pour sauver le modèle français de notre restauration collective".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio