Aller au contenu principal

3A - SODIAAL
La fusion est entérinée entre 3A et Sodiaal

Le 8 janvier dernier, lors d'une assemblée générale extraordinaire, le oui l'a emporté à 93,72 % pour la fusion de Sodiaal et de 3A.

 

Frédéric Rostand,

Directeur de Sodiaal - © r.lemoine

 

Sodiaal a obtenu l'adhésion majoritaire de ses associés coopérateurs au projet de fusion avec 3A et avec Lacopab, une coopérative de l'Ain qui compte 48 producteurs et 15 millions de litres de lait.

Lacopab détient un site industriel qui fabriquait de l'emmental. Cette activité a cessé mais le site est conservé pour le prétraitement et la concentration du lait.

 

« C'est un grand jour, une étape essentielle dans la construction de Sodiaal », s'est félicité Frédéric Rostand, le directeur de Sodiaal. « Nous mettons en commun tout notre patrimoine: 100 % de l'actif, du passif, les risques, les opportunités mais surtout les synergies ». Le nouveau Sodiaal est désormais gouverné par deux holdings : 3A Coop et Sodiaal International et compte 8 régions dont 2 nouvelles : le Massif central et le Sud-Ouest. Un pôle administratif est maintenu à Toulouse.

 

 

SOLIDIFICATION DE L'ÉDIFICE

 

Cette assemblée générale a par ailleurs été l'occasion de rendre hommage à François Iches, le président de Sodiaal qui a accompagné les grands changements de ces trois dernières années et qui cède aujourd'hui les rênes de la coopérative à Damien Lacombe. « Dans l'espace de 3 ans, Sodiaal a gagné 6000 sociétaires avec l'arrivée d'Entremont, de la coop de Blâmont, de 3A et de Lacopab. Nous avons renforcé les équipes et l'outil industriel et opéré un virage stratégique pour Yoplait. Autre avancée, la mise en place de Sodiaal 2020 qui définit notre vision. Sodiaal est aujourd'hui préparé pour affronter l'avenir », a retracé François Iches avec beaucoup d'émotion.

Damien Lacombe, 52 ans, qui était depuis 2010 président de la région Auvergne Sud-Ouest puis depuis 2013, président délégué de Sodiaal Union aux côtés de François Iches, a été élu à l'unanimité par le conseil d'administration.

 

 

« FAIRE MIEUX CE QUE L'ON FAIT DÉJÀ BIEN »

 

Trois mots résument son engagement: mutualisme, lucidité et rassemblement. « 14 000 producteurs, un destin commun, une seule communauté. Je serai le garant de cette unité. Ce qui m'anime ce sont les valeurs du mutualisme: un prix quasi-similaire entre les régions pour les associés de Sodiaal, une distribution linéaire des volumes A, un accompagnement des plus ambitieux avec l'équité pour outil. Les jeunes agriculteurs seront au coeur de cette stratégie. La lucidité est de savoir dans quelle période nous évoluons. Il est hors de question de produire des volumes si les marchés ne sont pas au rendez-vous. Et rassemblement car, pour exister face aux coopératives du nord de l'Europe, les coopératives françaises ne doivent pas être divisées. Il nous faut trouver de nouvel- les formes de collaboration », a exposé Damien Lacombe dans son discours d'investiture. Et il l'a clôturé en insistant sur la vision Sodiaal 2020 : « Il s'agit de faire mieux ce que l'on fait déjà bien : maintenir les efforts d'investissements et définir les priorités pour améliorer la rémunération des producteurs ». François Iches avait annoncé en début de séance l'octroi par Sodiaal d'une ristourne de 2,50 euros/ 1000 litres pour l'exercice 2013, soit un prix du lait moyen sur l'année 2013 de 343 euros/ 1000 l. « Le plus haut jamais payé par la coopérative qui fête en 2014 ses 50 ans ! ».

 


EN CHIFFRE

Le nouveau Sodiaal :

o 5 milliards euros de chiffre d'affaires

o 9500 salariés

o 74 usines

o 14 branches d'activité

o 14000 producteurs

o 4,6 milliards de litres soit 21 % de la collecte nationale dans 71 départements

 

 

QUELLE GESTION DES VOLUMES EN 2015 ?

Un travail de concertation a été mené tout au long de l'année 2013 afin d'aboutir à des propositions. L'objectif est d'adapter les statuts et le règlement intérieur lors de l'assemblée générale de juin 2014, afin de gérer les volumes dès avril 2015. Les propositions suivantes en ressortent :

o Au premier avril 2015, le volume servant de base au contrat coopératif des sociétaires-adhérents serait le quota détenu au 31 mars 2015 par point de collecte, défini par France Agrimer.

o La gestion de la matière grasse n'aurait plus d'influence après 2015.

o Le dernier transfert de référence ventes directes à référence laiterie serait à prévoir avant avril 2015.

o La base de la redistribution serait le bilan de l'équation laitière validé par le conseil d'administration.

o Les jeunes agriculteurs réaliseraient une demande écrite du volume souhaité dans le projet. L'attribution volume serait faite en une fois, serait plafonnée et tiendrait compte des UTA présentes sur l'exploitation.

o Pour le développement de l'exploitation, des attributions pourraient être faites correspondant aux nouveaux marchés pris par la coopérative. Ces nouveaux marchés étant à l'export, les attributions seraient en volume B.

o Pour éviter des demandes de volumes incontrôlées, il serait proposé un versement préalable du capital social.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Elodie Macariou, chef de produit senior et coordinatrice de la démarche RSE chez Lactalis Ingredients. © DR
Un outil pour garder et gagner des parts de marché
Lactalis Ingredients a publié cette année son premier rapport RSE. Cette démarche, organisée autour de trois piliers, permet à l’…
Avec cette opération, Lactalis reprend 750 salariés et trois sites industriels dans les états de Californie, New York et Wisconsin. © Google street view
USA : Lactalis achète les fromages naturels de Kraft Heinz

Le groupe Lactalis (20 Mds€ de CA en 2019) a annoncé hier un accord avec le groupe Kraft Heinz pour le rachat de ses…

Roquefort et Bleu de brebis de Société peuvent coexister

La Confédération générale de Roquefort, ODG de l’AOP Roquefort, a affirmé hier soir dans un communiqué reconnaître «…

Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d'origine végétale international du groupe Danone.
Francisco Camacho quitte le groupe Danone

Après 20 ans passés dans le groupe, Francisco Camacho, directeur général produits laitiers et d’origine végétale…

Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev. © DR
Coalition contre l'exclusivité des dénominations animales
Des industriels et associations forment une coalition pour contester la réservation des dénominations carnées et laitières aux…
Danone débarque au rayon traiteur frais

La marque Danone se diversifie avec l’annonce ce matin de son arrivée au rayon traiteur frais avec sa toute première…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio