Aller au contenu principal

PPA
La Chine continuera de dicter le marché mondial du porc d’ici à 2023

En seulement deux ans, près d’un quart de l’offre planétaire a disparu depuis l’arrivée de la peste porcine africaine en Chine, a rappelé Jan Peter Van Ferneij économiste à l’Institut français du porc, lors d'un webinaire organisé par Abcis, le 23 juillet.

Des projets colossaux annoncés en mai de cette année prévoient des investissements de 56 milliards de yuans pour produire 27 millions de porcs. © Valentin Ragot
Des projets colossaux annoncés en mai de cette année prévoient des investissements de 56 milliards de yuans pour produire 27 millions de porcs.
© Valentin Ragot

La moitié des porcs du monde vivaient en Chine, avant la peste porcine africaine (PPA). Désormais, le cheptel chinois ne représente plus que 33 % de la production mondiale ! Les chiffres officiels chinois révèlent une perte de 40 % du cheptel de truies. La production chinoise a atteint son plus bas niveau fin 2019. Depuis, elle se reconstitue lentement, mais se voit tout de même toujours menacée par l’apparition de nouveaux cas de PPA, notamment en raison d’une mauvaise gestion de la biosécurité dans les élevages ouverts. S’ajoute à cela le personnel peu qualifié, l’usage de déchets de cuisine pour alimenter les porcs, les problèmes liés au nettoyage de camions de transport et l’équarrissage qui est quasi absent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La performance des boucheries traditionnelles a créée de la valeur. © V. P.
Viande de boucherie : « une année 2020 pleine d’à-coups » selon Culture Viande
Lors de sa conférence de presse annuelle, le syndicat Culture Viande est revenu sur le bilan d’une année 2020 exceptionnelle et…
 © Rita Lemoine
Hausse des abattages de vaches laitières en août

68 269 vaches laitières ont été abattues au mois d’août, selon Agreste. C’est 6 % de plus que l’an dernier, même date. En…

La filière porcine allemande restera sous pression tant que les interdictions d’exporter vers les marchés asiatiques ne seront pas levées. © Jette55 Pixabay
La filière porcine allemande chamboulée par la PPA
Lors du webinaire organisé par l’Institut du porc le 16 septembre, Matthias Kohlmüller, analyste du marché de la viande à l’…
Bovins : la Turquie limite ses achats

Les importations de bovins vifs de la Turquie en 2020 devraient stagner à 350 000 têtes, selon les estimations de l’USDA…

 © Dominique Poilvert
Porc : les abattages en bio progressent mais les achats restent faibles

Si les abattages de porc bio progressent fortement de 32 % sur un an en 2019, la part des achats des consommateurs en…

Porc : les importations tirent le prix chinois vers le bas

La Chine continue d’importer massivement du porc, à des niveaux records. Le pays a augmenté ses achats de 132,2 % de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio