Aller au contenu principal

PPA
La Chine continuera de dicter le marché mondial du porc d’ici à 2023

En seulement deux ans, près d’un quart de l’offre planétaire a disparu depuis l’arrivée de la peste porcine africaine en Chine, a rappelé Jan Peter Van Ferneij économiste à l’Institut français du porc, lors d'un webinaire organisé par Abcis, le 23 juillet.

Des projets colossaux annoncés en mai de cette année prévoient des investissements de 56 milliards de yuans pour produire 27 millions de porcs. © Valentin Ragot
Des projets colossaux annoncés en mai de cette année prévoient des investissements de 56 milliards de yuans pour produire 27 millions de porcs.
© Valentin Ragot

La moitié des porcs du monde vivaient en Chine, avant la peste porcine africaine (PPA). Désormais, le cheptel chinois ne représente plus que 33 % de la production mondiale ! Les chiffres officiels chinois révèlent une perte de 40 % du cheptel de truies. La production chinoise a atteint son plus bas niveau fin 2019. Depuis, elle se reconstitue lentement, mais se voit tout de même toujours menacée par l’apparition de nouveaux cas de PPA, notamment en raison d’une mauvaise gestion de la biosécurité dans les élevages ouverts. S’ajoute à cela le personnel peu qualifié, l’usage de déchets de cuisine pour alimenter les porcs, les problèmes liés au nettoyage de camions de transport et l’équarrissage qui est quasi absent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

 © Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio