Aller au contenu principal
Font Size

Hausse du CA des alcools mais repli des produits saisonniers

 © Iri
© Iri

Les ventes de produits de grande consommation ont été dynamiques depuis le début des vacances avec un chiffre d’affaires en croissance de 5,3 % et 3,1 % au cours respectivement des semaines 28 et 29, selon Iri. Au-delà de la période dure de la crise sanitaire du coronavirus, le e-commerce conserve toujours son attrait. Même en période de vacances, sa contribution aux gains du chiffre d’affaires des PGC est importante : 66 % en semaine 29. Mais malgré les fortes évolutions, la part de marché du e-commerce s’érode comme souvent pendant la période estivale. Si les ventes d’alcools sont toujours en forte hausse, les produits saisonniers tels que les glaces ou les boissons sans alcools pâtissent quant à eux d’une météo mitigée dans certaines régions. Ainsi en semaine 29, le chiffre d’affaires des spiritueux et champagnes a bondi de 10,9 % par rapport à la même période en 2019, boosté par les retrouvailles et les limites sanitaires des bars et restaurants et des lieux de fêtes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Nielsen
Vrac : des achats entre parenthèses pendant le confinement

Les produits en vrac ont été fortement affecté par la crise sanitaire avec des achats en net recul pendant la période de…

Les légumes de garde ont bien profité du confinement

Selon FranceAgriMer, en cumul depuis le début d’année jusqu’au 19 avril 2020, les achats de légumes frais pour la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio