Aller au contenu principal

Fromage : une année 2020 exceptionnelle

 © CNAOL
© CNAOL

Les achats de fromages par les Français pour leur consommation à domicile ont battu tous les records en 2020, pandémie oblige. Le fromage avait plusieurs atouts à jouer dans cette période particulière. Il peut être utilisé en ingrédient, alors que le fait maison a progressé, notamment pendant le premier confinement. Il est synonyme de réconfort, lorsqu’il est fondu notamment. Il sait jouer la carte de la convivialité avec les raclettes, ou des repas un peu plus raffinés avec les AOP. Il apparaît aussi comme une composante du menu, notamment le soir, pour un repas facile et rapide.
Selon les données de FranceAgriMer - Kantar. la hausse était de 9,4 % pour les fromages au lait de vache. A noter les belles performances de la mozzarella (+21,2 %), de la raclette (+12,2 %) et du comté (+8,2 %). Toutes les catégories sont bien orientées, même les fromages qui avaient tendance à ralentir ces dernières années, comme le coulommiers (+5,6 %) et le camembert (+2,2 %). Les fromages de chèvre ont progressé de 7,2 %, tirés notamment par les achats de chèvre affiné (+7,9 ). En brebis aussi, indicateurs au vert, avec une progression de 5,5 % des achats, le Roquefort a aussi enrayé son déclin (+5,4 %).
Les fromages au lait de vache ont davantage progressé en conventionnel qu’en bio (+6,2 %), ce qui n’est pas le cas du chèvre bio (+32,2 %) et du brebis bio (+5,5 %).
A noter que ces très bons chiffres de ventes à domicile cachent la chute des débouchés vers la restauration commerciale et en partie collective.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Au 1er janvier 2022, chaque élevage devra se doter d'un référent bien-être animal
Le journal officiel du 29 décembre institue la désignation d’un responsable du bien-être animal dans chaque élevage d’animaux de…
Prix du beurre : les professionnels de la BVP appellent à l’aide
Les professionnels de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie alertent sur l’explosion du prix du beurre et des difficultés d’…
La Coopération laitière fait le point sur les coopératives laitières françaises.
Prix du lait : La FNPL dénonce les pratiques "illégales" de Sodiaal
La FNPL dénonce dans une lettre ouverte la pratique illégale du groupe Sodiaal de pratiquer un correctif sur le prix du lait lié…
Siège social de Cooperl. © Cooperl
Porc : Cooperl étend ses unités de transformation
L’entreprise mexicaine Sigma, propriétaire du groupe Campofrio en Espagne a cédé deux entreprises de transformation de viande à…
Volaille : repli des coûts de l’aliment en décembre 
Volaille : repli des coûts de l’aliment en décembre 
La baisse du maïs temporise les hausses en blé et soja.
Un couple d’éleveurs va créer un abattoir de bovins bio à la ferme
Kathleen et Michel Bremont ont obtenu une aide de l’Europe et de la région Normandie pour financer près du tiers de leur projet d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio