Aller au contenu principal

Evian croît sur le fret ferroviaire


Les trains arrivent à l'intérieur de l'usine, en fin de chaîne d'embouteillage.
À quelques jours de l'examen de la réforme ferroviaire, les industriels agroalimentaires cherchent encore le meilleur mode de transport pour leurs marchandises. Evian qui rénove entièrement son usine a décidé de poursuivre son engagement dans le rail. Reportage.

Pas évident d'accorder encore du crédit au fret ferroviaire alors que le gouvernement prépare une réforme et que le camion n'a jamais été aussi pratique et rentable pour les marchandises. Evian, qui dispose de la plus grosse usine d'embouteillage d'eau au monde avec un débit de 5 à 6 millions de cols par jour – soit l'équivalent d'un terrain de foot de palettes chaque jour – ne démord pas de ce système de transport. Alors que l'usine d'Evian est engagée dans un large programme de rénovation industrielle – 75 % du site, soit 75000 m2 , sera modifié entre 2011 et 2017 : agrandissement, rénovation, réorganisation de la production et du stockage...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio