Aller au contenu principal

Envolée des expéditions européennes

L'absence des États-Unis à l'international ainsi que le regain de leurs besoins permettent à l'Union européenne d'afficher une nette amélioration de ses exportations.

Si les derniers cas de grippe aviaire relevés aux États-Unis datent de plus de quatre-ving-dix jours, les dégâts causés dans les élevages continuent de bouleverser la physionomie du marché mondial de l'œuf. L'Union européenne (UE) a jusqu'à présent tiré profit de la moindre présence de la production américaine, qui doit se remettre après plus de 48 millions de volailles abattues. Selon la Commission européenne, les exportations communautaires d'œufs et d'ovoproduits vers les États-Unis ont atteint 7315 tonnes équivalent œuf (téo) sur les sept premiers mois de l'année, alors qu'elles n'étaient que de 3020 téo pour l'ensem-ble de l'année 2014. La chute du cheptel américain a aussi entraîné sa moindre présence à l'international, laissant le champ libre à l'Europe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’industrie du jus de fruits sous tension

La crise de la Covid-19, qui a perturbé la cueillette et augmenté la consommation de certains jus de fruits riches en…

 © Pixabay
Nomination d'un délégué interministériel pour la filière sucre

Les betteraviers ont annoncé vendredi la nomination par le gouvernement d'un délégué interministériel de la filière …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio