Aller au contenu principal

Egalim 2 : Syndifrais appelle à une revalorisation de 14 à 16% des produits laitiers frais

Face à une inflation estimée "durable", Syndifrais appelle à revaloriser les produits laitiers frais d'au moins 14 à 16% par rapport à 2021 dans la cadre de la réouverture des négociations commerciales.

© Syndifrais

Alors que la réouverture des négociations commerciales, terminées début mars dans le nouveau cadre de la loi Egalim 2, débute à la demande du gouvernement, Syndifrais appelle à une revalorisation des produits laitiers frais d'au moins 14 à 16% par rapport à 2021, pour compenser "les hausses actuelles des prix du lait et des emballages".

Face à une inflation "durable et inédite" des matières premières agricoles et industrielles, Syndifrais "exhorte la distribution à reprendre les négociations avec réalisme pour assurer la pérennité des entreprises des produits laitiers frais et maintenir les approvisionnements".

"Entre les pénuries d'emballages qui s'amplifient et le risque de productions à marges négatives, une absence de renégociation mettrait clairement en péril la pérennité des fabricants et l'approvisionnement des circuits de distribution", estime le syndicat des fabricants de produits laitiers frais.

Pour Patrick Falconnier, président du syndicat, "il y a urgence". "Nous sommes aujourd'hui très inquiets pour la pérennité de nos entreprises qui ne sont actuellement plus en mesure de couvrir leurs coûts", considère-t-il.

Le syndicat évoque les prix de l'énergie, des emballages mais également du lait. "Alors qu'en janvier, les industriels des produits laitiers frais estimaient que les revalorisations des prix du lait se situeraient dans une fourchette de +20 à +30 euros pour 1 000 litres, celles-ci se situeront très probablement au-delà de +65 euros pour 1 000 litres par rapport à 2021", insiste-t-il.

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio