Aller au contenu principal

Danone estime que le coronavirus devrait lui coûter 100 millions d'euros

Danone a revu ce jour à la baisse ses objectifs pour 2020 et prévoit un impact de 100 millions d'euros de l'épidémie de coronavirus sur ses ventes au premier trimestre. Danone a annoncé pour 2020 un « nouvel objectif de croissance du bénéfice net par action courant (BNPA) autour de 5%, reflétant une croissance des ventes comprise entre +2% et +4% (contre 4 à 5% précédemment, ndlr) et une marge opérationnelle courante supérieure à 15% (contre 16% précédemment, ndlr), intégrant le plan d'investissements accélérés et tenant compte de l'estimation à date de l'impact du coronavirus sur l'activité », indique le groupe mercredi dans un communiqué.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale
A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’…
Timothée et Audrey Debièvre-Hellio ont fondé les Ateliers de la Veggisserie en 2018.
En liquidation judiciaire, un jeune entrepreneur bio témoigne
Covid, inflation, flambée des matières premières, les Ateliers de la Veggisserie subissent de plein fouet la conjoncture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio