Aller au contenu principal

Coproduits
Cuirs et peaux : difficile reprise après une année 2020 compliquée

© Photo by Erol Ahmed on Unsplash

La pandémie a bouleversé le marché des cuirs et peaux en 2020, notamment à cause de la fermeture abrupte des tanneries italiennes au printemps dernier. Les cours ont chuté de par le monde.  

Les exportations françaises de cuirs et peaux bruts ont ainsi reculé de 27 % en valeur en 2020 comparé à 2019, à 157,9 millions d’euros, selon le Conseil national du cuir. En cause, la chute de 35 % des ventes à l’Italie, à 106,8 millions d’euros, de 16 % à l’Espagne et encore de 20 % à la Turquie. La Chine a récupéré une partie des volumes qui ne trouvaient pas preneurs et a acheté pour 22,8 millions d’euros de cuirs et peaux bruts, soit 74 % de plus que l’an dernier. Aux dires de certains opérateurs, les Chinois ont profité de la baisse des cours mondiaux pour monter en gamme dans leurs achats. Les ventes de cuirs et peaux bruts de bovins, de veaux et d’ovins reculent de 31%, 36% et 18%.  A noter, les exportations françaises reculent depuis leur record de 2014, notamment à cause de l’affaiblissement de la demande des tanneries italiennes.  

Actuellement, les cours des peaux de bovins tendent à se reprendre, sous l’effet d’une offre mesurée avec des abattages européens contenus, et d’un retour de la demande des tanneries italiennes qui sont amenés à reconstituer leurs stocks. Néanmoins, cette hausse semble devoir rester limitée. Les envois vers la Chine sont contrariés par les problèmes de fret et la demande en produits finis reste molle, plombée par la crise sanitaire. Le marché des peaux de mouton demeure d’ailleurs très lourd au niveau européen, avec des prix négatifs, plusieurs abattoirs rapportant devoir payer l’enlèvement. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio