Aller au contenu principal

Comment Sieur d'Arques a redressé la tête


> La cave coopérative de Limoux a investi près de 6 M€ en 2012 et 2013 pour réduire ses coûts de production. 2 M€ vont désormais être injectés dans la logistique.
La cave coopérative de Limoux a engagé une phase de modernisation de son outil et de repositionnement de ses gammes après être passée tout près du gouffre.

Les 12 et 13 avril prochains, Sieur d'Arques fêtera à Tourreilles (Aude) les 25 ans de sa grande manifestation annuelle « Toques et Clochers ». L'atypique cave languedocienne, la seule à produire des effervescents dans la plus grande région viticole française, revient pourtant de loin. Après des années de déficit, la nouvelle équipe élue à la tête de la coopérative en 2012 se voit contrainte d'engager des mesures drastiques. « Entre mai et août 2012, la coopérative a dû se séparer de 35 personnes, soit près du tiers de ses effectifs », précise le président Maurice Lau-tard, qui convainc les adhérents de procéder à un abandon de créances de 1,3 million d'euros.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio