Aller au contenu principal

CLCV critique les plats cuisinés à base de poisson

Les informations sur la composition des plats cuisinés à base de poisson restent imprécises, la quantité de poisson y est globalement faible et les préparations sont trop salées, révèle jeudi une étude menée par la CLCV, qui constate de faibles progrès deux ans après une première étude. L'association de consommateurs a étudié les étiquettes de 237 produits à base de poissons (rillettes, surimis, soupes, parmentiers, brandade, plats  cuisinés, hachés et panés), issus à la fois de marques nationales et de marques distributeurs. La CLCV « constate globalement que la teneur en poisson est assez décevante » dans les 7 catégories de produits analysés. Ainsi les brandades et parmentiers contiennent en moyenne 27% de poisson, les soupes 29%, le surimi 35%, les panés 56,6% et les rillettes 58,4%. Les hachés contiennent par contre 73,8% de poisson en moyenne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Pixabay
35% d’anomalies dans les produits fumés et aromatisées à la fumée

Une enquête de la DGCCRF sur les pratiques de fumage des aliments dans le secteur de la viande, de la charcuterie et du…

 © Pixabay
Covid-19 : ouverture d’un dispositif d’aides pour les entreprises aquacoles

Annick Girardin, ministre de la mer, et Julien Denormandie ont annoncé ce jour le lancement d’une mesure spécifique aux…

 © Pixabay
Metro suspend la commercialisation du bar sauvage

Metro France annonce ce jour l’arrêt complet d’achat de bar sauvage pêché par filet, chalut ou bolinche entre janvier et…

Le président de l’organisation des producteurs écossais de saumon, Tavish Scott, réclame l'extension de la période de transition. © Scottish salmon producers ...
Alerte anti-blocus dans les produits de la mer d’Ecosse

L’organisation des producteurs de saumon écossais (Scottish salmon producers organisation) a lancé un cri d’alarme…

MSC milite pour une pêche durable

L’ONG Marine Stewardship Council (MSC) analyse dans un rapport intitulé « Pêche durable et sécurité alimentaire,…

Annick Girardin, ministre de la Mer. © Gouvernement
Ouverture du volet pêche et aquaculture du plan de relance

Annick Girardin, ministre de la Mer, et Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ouvrent les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio