Aller au contenu principal

Califrais, STEF et Webhelp chargés de la marketplace de Rungis

Le marché international de Rungis poursuit sa digitalisation et lance une nouvelle version de sa marketplace.  

5 300 nouveaux comptes clients ont été créés en 2020, soit une hausse de près de 20% par rapport à l’année précédente, selon Rungis Accueil, le service clients du marché de gros francilien. © Semmaris
© Semmaris

Le Marché de Rungis a confié l’exploitation de la nouvelle version de sa marketplace au groupement Califrais, STEF et Webhelp à l’issue d’un appel d’offres, a annoncé la Semmaris le 24 septembre.

Cette concession de service va permettre de poursuivre la digitalisation du marché, au bénéfice de tous les acteurs de la chaîne de valeur, et principalement les grossistes. Elle va aussi permettre de repenser l'approvisionnement des restaurateurs et des professionnels de l’alimentaire.

Disponible avant la fin de l'année

D’ici la fin de l’année, les clients qui s'approvisionnent sur le marché tous les jours pourront bénéficier d'un mode de commande digital supplémentaire, via une plateforme simplifiée permettant de choisir des produits de l'ensemble des secteurs : produits carnés, marée, produits laitiers et de gastronomie, fruits et légumes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
cotation Atla du beurre cube (€/t)
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée
Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être…
Bio : la Cour des Comptes entre dans le débat sur la HVE
Le rapport sur le soutien à l’agriculture biologique de la Cour des Comptes juge la politique menée insuffisante, tant au niveau…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
Avec l’arrêt de Matines, la filière œuf dans l’incertitude
Matines a annoncé jeudi l’arrêt programmé de ses activités, seul un site fait l’objet d’une procédure de reprise pour l’instant,…
vache canicule
[Canicule 2022] La collecte laitière va souffrir de la vague de chaleur
Alors que la production de lait de vache en France est déjà en repli cette année, l'épisode précoce de canicule ne va pas…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio