Aller au contenu principal

Brexit : le lait et le vin français seraient les plus touchés

Les secteurs du lait et du vin seraient très probablement les plus touchés dans l’agroalimentaire français par la décision de la Grande-Bretagne de se retirer de l’UE, a estimé vendredi l’Association nationale des industries alimentaires (Ania). Les exportations agroalimentaires françaises vers le Royaume-Uni, qui se sont élevées à 4,539 milliards d’euros en 2015, pèsent 14% du total des ventes de produits agroalimentaires français à l’étranger. Après le Brexit, elles pourraient reculer de 500 millions d’euros, soit 11%, selon un calcul « purement mécanique » de l’assureur-crédit Euler-Hermès, cité par l’Ania. Les produits les plus touchés seraient le vin ave 200 millions de perte, les produits laitiers avec 70 millions de pertes, les viennoiseries et les produits issus de boulangerie et de céréales (57 millions de pertes). L’Ania nuance toutefois ces résultats : « les produits agroalimentaires français jouissent d’une grande réputation et sont souvent synonymes de qualité ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © LM
Les personnalités de l’année 2020 dans l'agroalimentaire, selon Les Marchés Hebdo
Notre rédaction a retenu vingt-deux personnalités ayant marqué cette année si particulière de 2020 par leur agilité, leur…
Olivier Frey, consultant-expert en coopératives. © Réussir
Cartographie des 100 premières coopératives agricoles européennes
Comment se situent les coopératives françaises par rapport à leurs homologues européens ? Olivier Frey, auteur d’une analyse du…
 © Tereos
La nouvelle gouvernance de Tereos s’engage pour la pérennité 

Gérard Clay, le nouveau président du Conseil de surveillance du sucrier Tereos et le nouveau président du Directoire…

Bernard Boutboul, président du cabinet d’étude Gira. © Gira
2020 « annus horribilis » pour la restauration
Le secteur de la restauration dresse un triste bilan pour cette année 2020, tant au niveau des établissements de restauration…
Soufflet-InVivo
Pourquoi Soufflet est en passe d'être vendu à Invivo ?

Coup de tonnerre dans le monde de la meunerie. Le groupe…

 © Marcel & fils
Levée de fonds pour le distributeur bio Marcel & fils

Weinberg Capital Partners (WCP) a annoncé le 17 décembre être devenu un actionnaire de référence de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio