Aller au contenu principal
Font Size

Bel en Afrique
Bel parie sur l'Afrique subsaharienne et ses classes moyennes

Loin des images de famine et de malnutrition, Bel a inauguré pendant la semaine du Salon international de l'alimentation, une exposition de photos intitulée "Nourrir la réflexion sur l'alimentation en Afrique", dédiée aux habitudes alimentaires des classes moyennes africaines. Des prises de vue révélatrices de la stratégie du groupe fromager dans l'Afrique subsaharienne, terre de contrastes mais aussi de croissance.

Afrique du Sud
Afrique du Sud
© oan Bardeletti, Collateral Creations pour BEL

Aujourd'hui, le continent africain représente 13% du chiffre d'affaires du groupe qui dispose de trois outils industriels au Maroc, en Algérie et en Egypte, y produit 90 000 tonnes de fromages grâce à 3200 collaborateurs et a noué 28 partenariats de distribution. "La vache qui rit" y jouit d'une très forte notoriété,  elle s'est adaptée aux goûts et besoins nutritionnels locaux, près d'un quart des ventes se fait à la portion rendant le produit financièrement accessible. Un rôle de leader, une implantation ancienne et solide qui fait dire à Antoine Fiévet, président directeur général du groupe Bel : "Entre Bel et l'Afrique, le mariage d'amour est fait pour durer".

Au premier semestre 2012, le chiffre d'affaires du groupe sur le continent africain a augmenté de 30% par rapport à 2011, croissance de la population et du PIB, émergence des classes moyennes et faible niveau actuel de la consommation de fromages, tous les indicateurs sont au vert. Bel part désormais à la conquête de l'Afrique subsaharienne en s'appuyant sur l'émergence de la classe moyenne "un phénomène majeur qui transforme le continent africain" selon Frédéric Nalis, vice-président du groupe Bel, en charge de la grande Afrique.

Cette classe moyenne se définit comme celle qui dispose de 4 à 20 dollars par jour et surtout comme celle qui a quelques marges de manœuvre dans la gestion de son budget. C'est une population urbaine, avec deux ou trois enfants, adepte de la distribution moderne, du téléphone mobile etc. Une réalité illustrée par l'exposition de Collatéral création qui s'est intéressée à l'Afrique du Sud, au Sénégal et en Angola, des pays dans lesquels Bel ne possède pas encore de site de production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Philippe Palazzi
Philippe Palazzi va prendre la direction de Lactalis

Le groupe Lactalis prépare la succession de Daniel Jaouen, 56 ans, son directeur général depuis 2009. Selon Ouest France, ce…

Gaec Beau Soleil à Longes.
Les yaourts Né d’une seule ferme arrivent dans une centaine d’Intermarché

Les premiers yaourts de la start-up Né d’une seule ferme sont arrivés dans une centaine de points de vente Intermarché…

Sodiaal publie son premier rapport annuel intégré

En 2019, le groupe Sodiaal (17 714 adhérents, 8643 salariés, 70 sites de production) a collecté 4,7 milliards de litres…

Damien Lacombe, président de La Coopération laitière.
Coopératives laitières : l’enjeu crucial des négociations sur les MDD

Après plus de 80 jours de confinement qui ont engendré « un lourd tribut économique pour les coopératives laitières…

APLBC aide les éleveurs laitiers de la Meuse et les Banques alimentaires

L’Association des producteurs de lait du bassin Centre (APLBC) annonce avoir « versé 20 000 euros aux 700 éleveurs de…

Thierry Roquefeuil, président du Cniel et de la FNPL. © TLS
Prix du lait : « ne retournons pas au monde d’avant »

Les Marchés Hebdo : Certains industriels ont annoncé une baisse du prix moyen du lait…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio