Aller au contenu principal
Font Size

Anvol appelle à un renforcement de l’étiquetage des viandes

Alors qu’en 2000, les importations représentaient 25 % des poulets consommés en France, ce taux s’élève désormais à près de 45 % (2018) et le phénomène continue de prendre de l’ampleur. Au 1er semestre 2019, alors que la consommation de poulet augmentait de +2,4% en France par rapport au 1er semestre 2018, les importations progressaient de +4,7 % tandis que la production française diminuait de -3,6 %. Ces chiffres ont été présentés hier par Anvol, au Space. Si la jeune interprofession volaille de chair s’est félicitée de la récente annonce du gouvernement visant à imposer l’identification de l’origine des viandes en restauration hors domicile, elle a estimé qu’il fallait aller plus loin « en imposant cette identification dans toutes les occasions de consommation, y compris les plats préparés, où 60% du poulet est importé ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Volaille : Doux condamné à rembourser 80 millions d'euros

La cour administrative d’appel de Nantes a condamné vendredi le volailler Doux,…

Lidl s’engage à pas comptés sur ses approvisionnements en poulets 

Lidl France a annoncé vendredi dans un communiqué « se donner tous les moyens pour remplir les critères » de l’…

 © DR
Résilient, Labeyrie Fine Foods veut relancer le marché du festif
Le groupe Labeyrie Fine Foods a résisté à la crise, avec des références qui se sont plus ou moins bien vendues. La société…
LDC prévoit de transformer en profondeur l'actuel site de Ronsard à Bignan. © Google Maps
Protocole entre LDC et Eureden pour la reprise de Ronsard

Le Groupe LDC annonce la signature d’un accord avec le groupe coopératif Eureden en vue de la reprise du personnel et…

LDC progresse de 1,1% sur le premier trimestre malgré la crise

Le chiffre d'affaires du volailler LDC a progressé de 1,1% au premier trimestre de son exercice décalé 2020-2021 (de…

Lidl subit les foudres de L214

Alors que Lidl présentait vendredi sa position sur le bien-être des poulets de chair…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio