Aller au contenu principal
Font Size

Accord pour une prime AOP et une CVO promotion

© P. SOISSONS

 

Début mars, un accord était en voie d’être signé entre les différentes familles des AOP d’Auvergne (cantal, saint-nectaire, fourme d’Ambert, bleu d’Auvergne) pour établir un nouveau dispositif de valorisation du lait en remplacement de la cotisation volontaire obligatoire caduque depuis début 2012.
Celle-ci avait deux finalités : le retour d’une plus-value aux producteurs de lait et l’abondement d’un budget de promotion. Si les objectifs restent identiques, ils ont été scindés en deux accords, qui seront homologués par l’État. La revalorisation du lait se fera sous forme d’une prime d’entreprise. L’accord ouvre aux laiteries la possibilité de mettre en place « une grille de classement des laits susceptibles d’être utilisés pour la fabrication des AOP fromagères d’Auvergne ». Cette possibilité d’établir une grille de clasplus sement des laits commune aux filières AOP d’une région donnée a été ouverte par les modifications apportées récemment à la réglementation sur le paiement du lait à la qualité (Code rural).

 

UNE CVO DE 6 EUROS POUR LA PROMOTION

Pour déterminer la prime AOP, l’entreprise classera le lait avec un certain nombre de points, qui correspondront au taux d’utilisation du lait pour fabriquer des AOP. La valeur du point fera l’objet d’une négociation entre l’entreprise et l’organisation de producteurs. La plus- value AOP qu’ils percevront dépendra désormais du taux de transformation en fromages d’appellation dans leur entreprise. Un deuxième accord a été trouvé pour pérenniser la CVO promotion, sur les mêmes modalités que précédemment, à savoir une cotisation de 6 euros par mille litres payé par le dernier opérateur de la filière.Tous les acteurs ont confirmé également leur volonté d’établir des indicateurs économiques sur la valorisation des fromages d’Auvergne. En 2012, dans l’attente d’un nouveau dispositif, les entreprises ont continué à quelques rares exceptions près de verser une prime AOP, sur la base de l’ancienne CVO, et d’abonder le budget promotion, signe d’une réelle volonté de pousser enfin vers le haut la valorisation des fromages d’Auvergne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Philippe Palazzi
Philippe Palazzi va prendre la direction de Lactalis

Le groupe Lactalis prépare la succession de Daniel Jaouen, 56 ans, son directeur général depuis 2009. Selon Ouest France, ce…

Sodiaal publie son premier rapport annuel intégré

En 2019, le groupe Sodiaal (17 714 adhérents, 8643 salariés, 70 sites de production) a collecté 4,7 milliards de litres…

Philippe Delin
Le coup de gueule de Fromagerie Delin sur Facebook

Le 31 mai, à la veille de la journée mondiale du lait, Philippe Delin, président de la Fromagerie Delin, a poussé un…

 © DR
Le Gouessant résiste à la crise et investit le rayon de l’ultrafrais
Préparé dès février à affronter la pandémie de Covid-19, le groupement coopératif tire son épingle du jeu dans ses différentes…
Emmanuel Besnier, président de Lactalis (de dos à droite) a tenu un point presse hier dans une fromagerie à Meaux. © compte twitter Lactalis
Bénéfice en baisse de 25% pour Lactalis après 9 acquisitions

Le groupe Lactalis a annoncé hier avoir enregistré un bénéfice net en repli de 25% à 318 millions d’euros en 2019, au…

Damien Lacombe, président de La Coopération laitière.
Coopératives laitières : l’enjeu crucial des négociations sur les MDD

Après plus de 80 jours de confinement qui ont engendré « un lourd tribut économique pour les coopératives laitières…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio