Aller au contenu principal
Font Size

Abattoirs : les lanceurs d’alerte seront protégés

Les députés ont adopté hier soir en première lecture de la loi Sapin 2 un amendement gouvernemental visant à ce que « les personnes qui sont en mesures de dénoncer les atteintes au bien-être animal dans les abattoirs puissent le faire en étant protégées », selon les propos de Stéphane Le Foll dans l’Hémicycle. Faisant suite à la diffusion des images de L214 cet amendement qualifie par ailleurs de délit les mauvais traitements exercés sur les animaux en abattoir et dans les entreprises de transport, comme c’est déjà le cas dans les élevages et les refuges pour animaux. Un amendement soutenu par Olivier Falorni, président de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux, qui rendra son rapport mi-septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Covid-19 : Tönnies Fleisch ferme un abattoir en Allemagne

Après confirmation de nombreux employés testés positifs au Covid-19 (quatre employés sur cinq), l’industriel allemand…

Une « adaptation sans faille » de Bigard pendant la crise
Face à l’envolée des ventes d’achat et à la chute de celles des pièces nobles, le groupe Bigard a su s’adapter et se montrer…
Une femme prend la direction de l’abattoir de Saint-Hilaire-du-Harcouët

La société Abattoir de Saint-Hilaire, délégataire de l’abattoir intercommunal de Grandparigny en Normandie, ayant été…

Une nouvelle souche de grippe porcine identifiée en Chine

Une nouvelle souche de grippe susceptible de devenir une pandémie a été identifiée en Chine par des scientifiques,…

Didier Guillaume, ce matin, sur France info.
Abattoirs : Didier Guillaume « salue L214 d’avoir fait cette vidéo »

« Les résultats ne sont pas encore définitifs mais l'enquête vétérinaire montre qu'il y avait vraiment des…

La consommation de viande s’est encore contractée en 2019

En 2019, la consommation de viande calculée par bilan s’est contractée de 0,8 % sur un an, selon une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio