Aller au contenu principal

86 nouveaux projets alimentaires territoriaux sélectionnés

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a annoncé, le 6 août, le déploiement de 8,4 millions d’euros en faveur de projets collectifs agissant pour l’alimentation locale, durable et de qualité.

© Capture d'écran - ministère de l'Agriculture

107 nouveaux projets sont financés dans le cadre du programme national de l’alimentation et soutenu par le plan France relance, annonce le ministère. 86 nouveaux projets alimentaires territoriaux (PAT) ont été sélectionnés, venant s’ajouter aux 65 déjà présentés en mars dernier.

Parmi eux :

  • La ville de Morne-à-l’Eau (Guadeloupe), qui souhaite étendre les dynamiques de consommation et de production responsables déjà développées dans sa restauration scolaire au reste de la population grâce au soutien de nombreux partenaires (élus, techniciens, associations…) dont plus de 425 exploitations agricoles locales ;
  •  La Communauté de communes Plaines et Monts de France (Seine-et-Marne) qui lance des ateliers participatifs avec 25 000 habitants-consommateurs de son intercommunalité pour répondre aux besoins d’amélioration des pratiques agricoles et d’accès à une alimentation locale pour tous ;
  •  La Communauté de Communes Pévèle-Carembault (Nord) et son projet de soutien aux initiatives sur l’éducation à l’alimentation, de lutte contre le gaspillage alimentaire et de recherche appliquée sur les pratiques innovantes en agroécologie ;
  • Le PAT Val de Garonne « Ensemble cultivons demain » (Garonne) qui fédère l’ensemble des acteurs locaux autour des questions de l’installation de nouveaux agriculteurs, la conversion à l’agriculture biologique et les circuits courts.

Le soutien du plan France Relance a permis de financer la création et la consolidation de 151 PAT sur l’ensemble du territoire. « L’objectif fixé d’au moins un projet alimentaire territorial par département d’ici à 2023 est aujourd’hui quasiment atteint avec près de 300 PAT labellisés au total sur 98 des 101 départements français », affirme le ministère.

En parallèle, le second volet de l’appel à projet du Programme National pour l’Alimentation s’adressant aux projets innovants ou exemplaires, vient de désigner 21 lauréats pour l’édition 2020-2021. Parmi eux :

  •  Le projet de FEDELIS qui, par la création d’outils d’information et de formation, permet de favoriser la promotion et l’approvisionnement des produits Label Rouge et IGP dans les circuits de la restauration collective publique ;
  • L’initiative « Du 47 dans nos assiettes » du département du Lot et Garonne, qui, après le succès de sa démarche de circuits courts dans les cantines de 24 collèges publics, ambitionne d’élargir ce programme aux résidents des vingt EHPAD (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) publics du département ;
  • La démarche de valorisation des surplus alimentaires portée par la Banque alimentation de Guadeloupe, permettant de limiter le gaspillage alimentaire, d’offrir des repas et de former aux métiers culinaires ;
  •  L’atelier Bombylius pour l’éduction à l’alimentation de l’Association du Champ à l’Assiette, qui s’implante dans le Val de Marne en lien avec le collège Pierre Brossolette de Villeneuve-Saint-Georges et développera, avec les élèves de classes de SEGPA, un projet transversal et éducatif entre les champs, la cuisine et la classe.

Pour en savoir plus

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril confirme entrer en négociation exclusive avec Bigard pour la cession d'Abera et Porcgros
Comme nous l'annoncions dans notre dernier hebdomadaire, Bigard s'apprête à reprendre les sociétés Abera et Porcgros, propriétés…
Manifestation à Plérin
Des éleveurs manifestent à Plérin contre la baisse du prix du porc

Des éleveurs de porc, dont certains membres du mouvement les "bonnets roses", ont manifesté leur mécontentement devant les…

Egalim 2 : pas de contractualisation avec les grossistes ni sur les marchés aux bestiaux
La loi Egalim 2 n’oblige pas les éleveurs à contractualiser sur marchés de bétail vif. Elle maintient aussi le régime commercial…
Infographie abattages français
[Infographie] La Bretagne, première région d'abattage en France

Cette infographie s'appuie sur les données 2020 d…

Nouvelle salve entre Inaporc et Cooperl sur le financement de l’équarrissage
L’interprofession du porc et la première coopérative porcine campent sur leurs positions respectives quant à la Cotisation…
UFC-Que Choisir, Greenpeace et WWF France s'attaquent aux promesses des labels et signes de qualité alimentaires
UFC-Que Choisir, Greenpeace et le WWF France ont présenté le 28 septembre les résultats de leur étude sur la véracité et les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio