Aller au contenu principal

1 million d’euros de chiffres d’affaires pour Funae, cabinet de conseil pour l’agroalimentaire

Funae, cabinet de conseil dédié à l’agroalimentaire a atteint le million d’euros de chiffre d’affaires en 2023. Il veut continuer à aider les entreprises à appréhender l’usine du futur et à booster leurs activités.

Le cabinet de conseils a atteint le million d'euros de chiffre d'affaires en 2023.
Jacques Renault, fondateur de Funae en 2017 (au centre), encadré par ses 2 associés, Emmanuel Belaud (à gauche) et Emmanuel Descloux.
© Funae

Dans un communiqué diffusé le 16 février, Funae, cabinet de conseil en conduite du changement, spécialisé dans l’agroalimentaire et les services, annonce avoir doublé son activité pour la deuxième année consécutive. Funae a été fondé en 2017. Son nom est formé de la contraction de la formule latine : « Futurum Nunc Aedificatur », qui signifie « Le futur se construit maintenant ».

Lire aussi : La viande bovine du Grand Est suit ses pistes stratégiques

En 2023, le cabinet basé à Rennes a réalisé un million d’euros de chiffre d’affaires. Une réussite notamment portée par le développement « de l’activité de management de transition ». Celle-ci consiste à « faire appel à des compétences managériales externes et spécialisées pour répondre à une problématique ponctuelle », explique le cabinet dans son communiqué. En 2023, Funae a réalisé 7 missions auprès de 4 clients dont la coopérative Latik, à Trémorel dans les Côtes-d'Armor.

« Go to Market », une prestation proposée par le cabinet depuis 2022

En 2022, Funae a élargi son offre avec une prestation baptisée « Go to Market ». Il s’agit de prestations de conseil en marketing, commercial, et communication. Elles sont proposées aux entreprises afin de booster leur activité. «Go to Market » a contribué à hauteur de 18% au chiffre d'affaires de Funae.

Funae aide également les entreprises de l’agroalimentaire a anticiper l’usine du futur par un programme de formations en quatre phases qui s’adressent aussi bien aux directions qu’aux équipes.  

Lire aussi : Observatoire des Stratégies Climat : où en sont les coopératives et industries alimentaires ?

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

bouverie en abattoir
Vidéo L214 chez Bigard : le ministère remet le contrôle vidéo en abattoir sur la table

L214 a diffusé une enquête filmée dans l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes (Côte d’Or), lors d’abattages halal. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio