Aller au contenu principal
Font Size

Consommation : les produits d’épicerie bio en GMS tirent leur épingle du jeu en 2019

Depuis 2017, le développement des gammes bio (sous marques de distribution et marques nationales) en GMS s’est démocratisé. L’émergence des magasins de proximité et de drives a impulsé davantage de croissance. En 2019, les ventes en GMS ont continué de progresser. L’Agence bio indique qu’au cours des trois premiers trimestres 2019, les ventes de produits bios à poids fixe en GMS ont globalement progressé de 20,5 % en valeur. La progression des produits bios a été variable d’une catégorie de produits à l’autre : +24,5 % pour les produits d’épicerie, +20,7 % pour les liquides (hors vins tranquilles) et +17,0 % pour les produits frais en libre-service. Les produits bios ont représenté 5,4 % des ventes de produits à poids fixe en GMS dont 7,0 % pour les produits d’épicerie, 2,0 % pour les liquides et 5,7 % pour les produits frais en libre-service.

Les plus lus

Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
Grandes Cultures
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Les graines d’adventices réduites en farine
Machinisme
Plutôt que récupérer la menue paille, certains équipementiers la détruisent directement au champ.
Jardin Bio Etic cherche à se différencier
Les Marchés
La marque alimentaire de Léa Nature, anciennement Jardin Bio, poursuit sa stratégie RSE pour répondre à l’essor et à la…
Fertilité des sols : le phosphore, un défi pour la conversion à grande échelle en bio
Grandes Cultures
Plus que l’azote, le phosphore pose question dans les sols des exploitations en agriculture biologique. Il a tendance à diminuer…
Danone continue d'innover et de développer son offre bio
Lait
Danone n’est pas un gros collecteur et transformateur de lait bio, mais l’entreprise se fait remarquer par des innovations comme…
« La filière avicole vit un tournant avec la réglementation bio »
Volailles
Dans un contexte européen de relative libéralisation des conditions de production, Benoît Drouin, président de la commission bio…
Publicité